• Société

Toujours populaire, la rentrée communautaire!

Caroline Laplante

Un peu plus de cinquante personnes représentant une trentaine d'organismes des milieux communautaires, syndicaux et politiques de la région ont participé le 8 septembre dernier au déjeuner de la rentrée communautaire organisé par Solidarité Populaire Richelieu-Yamaska. 

Photo : Solidarité Populaire Richelieu-Yamaska Quelques groupes avaient de bonnes nouvelles à partager, comme MADH (Maison alternative de Développement humain) qui accueille une nouvelle intervenante grâce à une subvention obtenue dans le cadre du programme en itinérance SPLI-ICRÉ. Le Comité des citoyens et des citoyennes pour l'environnement maskoutain (CCPEM) qui célèbre ses 23 ans d'existence cette année a mis sur pied Le jardin collectif du Patro qui a connu un franc succès durant la saison estivale! 

Levées de fond

La musique est à l'honneur pour les levées de fond de l'automne! Tout d'abord, le Trait d'Union Montérégien tiendra pour une deuxième année consécutive, sa soirée Jazz ta vie pour un ami avec le Alley Jazz Band le 7 novembre prochain au Zaricot. Un événement énergisant au profit des personnes vivant de l'isolement et de la détresse émotionnelle. Pour information, contactez le Trait d'Union Montérégien : 450 223-1252 . Puis, c'est le Centre de femmes l'Autonomie en SoiE qui fera danser les foules lors de la quatrième édition de sa Soirée dansante Bénéfique et Bénéfice, le 13 novembre prochain au Studios 57 situé au1445 des Cascades. La vente des billets débutera le 6 octobre lors du 4 à 7 portes-ouvertes de l'organisme.

Nouvelles programmations

Le centre de femmes L'Autonomie en SoiE présentait aussi sa toute nouvelle programmation d'automne disponible à la ressource et sur le site internet (http://autonomieensoie.org/activites/). Le Phare, organisme qui vient en aide aux proches de personnes souffrant d'une problématique en santé mentale lance également sa nouvelle programmation 2015-2016 qui propose de nombreuses rencontres sur des sujets variés en lien avec la mission de l'organisme. Pour informations : 450. 773-7202.

Recherche de bénévoles

Les Grands-frères et Grandes sœurs de la région sont à la recherche de bénévoles pour leur programme de mentorat scolaire et son programme de mentorat régulier. Le Centre de bénévolat est aussi à la recherche de bénévoles pour ses nombreuses activités qui touchent la vie des personnes âgées, des familles et des personnes seules de la région. Le Centre de bénévolat offre également du répit aux proches aidants à l'intérieur de ses nouveaux locaux à l'école Fadette. Pour informations : 450.773-4966

Les actions

Nicole Jetté, membre de Convoi citoyen a déposé une proposition de résolution demandant la tenue d'un BAPE afin « d'étudier le projet de transport ferroviaire des pétroles nécessaires au projet de Chaleur Terminals à Belledune et d’en mesurer les impacts sur la sécurité de la population et des écosystèmes et de faire les recommandations qui s'imposent auprès des autorités fédérales »  lors du conseil municipal de la ville de Saint-Hyacinthe le 8 septembre dernier.

Le 3 octobre aura lieu la grande manifestation du Front commun à Montréal à laquelle participeront la FTQ,  la CSN, la CSQ, le syndicat des employés de soutien du milieu scolaire et nombres de groupes de citoyens . Et enfin, Co-Femm et les 8marskoutaines invitent les femmes de la région à la cinquième Marche mondiale des femmes. L'Action régionale se tiendra le 14 octobre à Valleyfield, et la marche nationale se déroulera le 17 octobre à Trois-Rivières.

Les politiciens

Geneviève Lemay attachée politique de madame Chantal Soucy, députée provinciale était présente pour entendre les nouvelles des nombreux groupes communautaires de la région. Le maire de Saint-Hyacinthe, monsieur Claude Corbeil était aussi présent à l'invitation de madame Rosetta Bruno de SPRY pour prendre le pouls des groupes impliqués dans la vie communautaire de la ville. Michel Filion, candidat du Bloc Québécois, Réjean Léveillée, candidat conservateur et Brigitte Sancoucy candidate du NPD à l'élection fédérale étaient également présents.

Les rencontres

Le 18 novembre, aura lieu Le Grand rendez-vous concernant la lutte à la pauvreté et l'exclusion sociale organisée par l'Alliance solidarité maskoutaine pour faire état de la situation des projets qui avaient été sélectionnés dans le cadre du programme PARSIS. Toute personne dont l'action peut être pertinente à l'avancement de ce dossier est bienvenue. Informations : madame Brigitte Gendron, 450. 774-3170.

Les activités de l'AFÉAS (Association féminine d'éducation et d'action sociale) de Saint-Hyacinthe ont aussi repris le 9 septembre dernier au sous-sol de la Cathédrale. L'AFÉAS étudie présentement le dossier des mères porteuses. 450.773-1200 De nombreuses activités sont au programme pour Diabète Saint-Hyacinthe, dont la conférence Le bon choix du restaurant et le bon choix au restaurant, le 15 octobre à 18h30 au Centre aquatique Desjardins Infos au 450-778-2572

Les services

Le Comité Logemen'mêle offre de l'aide et de l'accompagnement aux personnes qui ont des difficultés avec leur logement. En quatre mois de fonctionnement, le comité avait répondu 90 locataires le printemps dernier. 450.502-5643. Le SARCA (Service d'accueil, référence, conseil et accompagnement) offre plusieurs services aux personnes « qui désirent faire le point sur leur situation actuelle » dont évaluation du dossier scolaire, la reconnaissance des acquis scolaires et des compétences et la référence aux organismes et aux établissements du milieu. Le MAC (Mouvement action chômage) a aussi du pain sur la planche. Malgré les bonnes nouvelles à propos du taux d'emplois pour la ville, il y a des besoins pressants pour les chômeurs et les chômeuses. 

Les personnes présente au déjeuner ont également tenu à souligner le décès de monsieur Jean Barrette, un membre actif du milieu communautaire maskoutain. Vous pouvez vous procurer son livre Urgent besoin de succès.. et de bonheur en contactant sa conjointe, madame Lyne Goulet via Facebook.

 

Écrire un commentaire >

  • Re: Toujours populaire, la rentrée communautaire!

    Populaire? Un peu plus de 50 personnes pour 30 associations. Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas bien. Je sais par expérience et j'en aurais pas mal à dire sur ce sujet. Félicitations Carolyne pour ton implication et je tiens à souligner avec beaucoup d' emphase le travail du personnel du Phare et du Trait D'Union. Beaucoup de professionnalisme et d' empathie. Par contre, j' ai cotoyé d' autres associations qui ont manqué beaucoup dans leur suivi et leur écoute. De là,...peut-être... le peu de personnes présentes à cette réunion, un peu plus de 50 personnes pour 30 organismes. Ais-je bien lu ou je me trompe? C' est presque une honte. Tu es emballée Carolyn, et vous tous, mais moi, non... c'est une opinion que vous n' êtes pas obligé de souligner mais j' ai besoin de le dire. Ces associations vivent grâce à des subventions ou des commanditaires ou autres...il faudrait au moins avoir la détermination de se présenter et faire le travail jusqu'au bout. Lorsque je vous dit que j' ai cotoyé les associations diverses de la ville, cela a été surtout pour aider des personnes vulnérables et souvent les portes se sont fermées...pas d' écoute véritable, pas de suivi, etc. Déceptions. J' avais l' impression parfois qu' il fallait que je devienne une Jeanne D'arc en défonçant les portes et je me suis lassée. NON, je ne suis pas fière qu' on se pète les bretelles pour une présence d' un peu plus de 50 personnes pour 30 associations... j' y vois là ce que je pensais...pas toujours des gens vraiment impliqués et à la bonne place malgré une certaine bonne volonté. La passion n' y est pas... Je ne veux pas juger tout le monde car je n' ai pas cogner aux 30 associations mais je sais qu' il y a un manque dans certaines. Il y a plein d' exemples, ...excusez-nous on est fermé du vend.midi au lundi midi...raison, on ne peut faire travailler ces pauvres employés. Curieusement, c' est souvent les fins de semaine que les gens en détresse ont besoin... mais, on priorise l'employé. C' est quand même inacceptable. Moi, j' ai travaillé toute ma vie et plus de trente ans à deux fins de semaine sur deux et ce n' était pas un travail de priorité dans ce sens...au service de gens dans le besoin émotif ou prioritaire. NON, je ne peux comprendre. Lorsqu'on a un travail dans une association et payé par les taxes des contribuables on s' implique à fond... et on a la décence d' être en grand nombre dans les réunions importantes. Je sais, je sais , vous aurez des objections et j' y compte bien mais j' aurai dit mon opinion bien sincèrement et ce, sans méchanceté. Je déplore des faits, des gestes, après certaines constations et expériences...c' est tout. Avec tout mon respect Claudette Perron

  • Re: Toujours populaire, la rentrée communautaire!

    Bonjour, Me voici pour rectifier certains commentaires que je vous ai fais parvenir antérieurement. Je tiens à préciser que je ne visais pas les organismes qui se composent en majorité de bénévoles. Je sais que les personnes de ces centres donnent tout leur coeur pour partager avec leurs semblables et gratuitement. C' est un travail de solidarité. Je pense ici, en autre, au Centre de Bénévolat qui fait un travail admirable et ce, avec une majorité de personnes non payées. Je pense aussi à la Clé sur la Porte... à ces femmes qui recoivent d'autres femmes en détresse, avec compassion et ce, jours et nuits. Et combien d' autres...le Centre pour les jeunes, le Centre pour personnes avec des maladies mentales. Mes commentaires précédents ne doivent pas viser et atteindre des personnes qui travaillent bénévolement et avec tout leur coeur. Je m' en excuse si cela a porté à confusion. Au contraire, j' admire votre travail.

  • Ajouter un commentaire

    Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.