• Société
Journée de la femme

Un 8 MARS interculturel

la Rédaction

Encore une fois cette année, la Journée de la femme (8 mars) a été soulignée de belle façon à Saint-Hyacinthe. « Nous nous réunissons pour festoyer, nous réjouir de notre solidarité et saluer nos acquis tout en gardant à l’œil et au cœur les revendications des femmes d’ici et d’ailleurs » indique le communiqué diffusé suite à l’événement.

Signe des temps, la fête a pris une coloration interculturelle en 2011. Au son du bendir (instrument africain) et du tambour amérindien, Kawthar Ouassani, femme marocaine et Catherine Chezoo, femme Cri, ont offert des chants issus de leur terre natale.

JPEG - 157.3 ko
 
La chorale des « 8MARSkoutaines ». Photo : (c) Nicole Sénécal.

Par ailleurs, la chorale des « 8MARSkoutaines » a interprété, sur des airs populaires, des chansons inspirées des revendications mises de l’avant par les femmes.

La soirée s’est déroulée dans la bonne humeur au sous-sol de la Cathédrale de Saint-Hyacinthe. Des artistes en arts visuels, découvertes par les groupes communautaires, exposaient également leurs oeuvres : Chantal Duchesneau, Suzanne Plamondon, Roxane Lavoie et Nicole Sénécal.

Cette soirée fut organisée par un comité formé de déléguées de groupes communautaires et d’associations de la région : Amnistie internationale, l’AFÉAS, le Centre d’information communautaire, Co-Femm, le Centre de femmes l’Autonomie en SoiE, la Clé sur la Porte, la Maison de la Famille, Forum 2020, la Corporation de développement communautaire, le CLSC, le Syndicat des fonctionnaires et la Fédération interprofessionnelle du Québec.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire

Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.