• Société

Un don bien accueilli par La Clé sur la Porte

Marie-Pier Leboeuf

La Clé sur la Porte, une maison d’hébergement pour les femmes victimes de violence conjugale et leurs enfants, a accueilli avec beaucoup d’enthousiasme le généreux don de 4 000 $ offert par la députée de Saint-Hyacinthe Chantal Soucy. L’organisme maskoutain profitera de ce montant pour la rénovation et l’ameublement de ses locaux.

Touchée par cette récente vague de dénonciations d’inconduites sexuelles et de harcèlement, la députée Chantal Soucy a tenu à s’impliquer. « Chaque année, c’est près de 19 000 cas de violence conjugale qui sont répertoriés et ce n’est pas rien. Il y a notamment trois femmes dans la région qui ont été assassinées depuis les trois dernières années et ça n’a pas sa place. On ne peut tolérer ces actes », note la députée Chantal Soucy.

Céline Coulombe, coordonnatrice à la Clé sur la porte à décernéune plaque à la députée Chantal Soucy afin de souligner sa contribution. photo : Nelson Dion

En plus de bénéficier d’une somme annuelle puisée dans l’enveloppe discrétionnaire pour les organismes communautaires, La Clé sur la Porte a obtenu un montant supplémentaire de 4 000 $ que la députée provinciale a réussi à dénicher dans les coffres du gouvernement. Le chèque a été remis dans le cadre des journées d’action contre la violence faite aux femmes, le 4 décembre dernier.

« Je suis toujours très contente quand on reçoit un beau don comme celui-là parce qu’on ne roule pas sur l’or et on doit travailler fort pour aller chercher de l’argent au-delà du budget annuel alloué par le ministère de la Santé et des Services sociaux », se réjouit Céline Coulombe, coordonnatrice à La Clé sur la Porte.

L’insonorisation des bureaux, le renouvellement du couvre-plancher ainsi que l’achat de matelas, de commodes et de plusieurs électroménagers font partie de la liste non exhaustive des besoins dressée par Mme Coulombe. Le don de Mme Soucy a notamment permis l’achat de deux réfrigérateurs et d’un congélateur. Un montant additionnel de 5 000 $, remis par la Caisse Desjardins de la Région de Saint-Hyacinthe, permettra également à l’organisme de se procurer d’autres pièces de mobilier.

« Quand La Clé sur la Porte m’a approchée, j’ai immédiatement été interpellée et je voulais en faire un peu plus. J’ai proposé un financement supplémentaire pour ces femmes et ces enfants qui ont besoin d’un endroit sécuritaire et chaleureux, a déclaré Mme Soucy. En tant que députée, aller chercher cet argent me demande beaucoup de temps et d’énergie, mais c’est une cause qui me tenait à cœur. »

Chaque année, ce sont entre 80 et 100 femmes qui sont hébergées avec leurs enfants, en plus des quelque 1 500 personnes qui demandent de l’aide sans hébergement. « Nos chambres sont toujours pleines à grandeur, ce qui prouve que c’est une problématique alarmante. Il faut que les gens réalisent que nos services sont excessivement importants, et pas seulement en cette période de dénonciations », soutient Mme Coulombe.

Depuis plus de 35 ans, la mission première de l’organisme est de sensibiliser et de prévenir la violence conjugale. Les services sont disponibles à Saint-Hyacinthe, ainsi que dans les villes de Belœil et d’Acton Vale.

Pour bénéficier des services gratuits et confidentiels de La Clé sur la Porte, composez le 450 774-1843 ou visitez le clesurlaporte.org pour plus d’informations.

Écrire un commentaire >

  • Remerciement

    Je veux en profiter pour vous dire merci pour toute l'aide que vous apporter aux femmes et enfants dans le besoin c'est vraiment extraordinaire tout ce que vous faite... A toute l'équipe je vous souhaite de passer un joyeux Noël et une année 2018 remplis de tout vos désirs

  • Ajouter un commentaire