• Société
Grands Frères Grandes Sœurs de Saint-Hyacinthe

Un maillon attachant

la Rédaction

C’est avec la motivation d’aider les enfants des familles de nouveaux arrivants que les Grands Frères Grandes Sœurs de Saint-Hyacinthe, la FADOQ-RY et la Maison de la Famille des Maskoutains ont uni leurs efforts afin de créer un programme novateur, le Maillon.

Partant de gauche: Monsieur Michel Dion, directeur général des GFGS de St-Hyacinthe, Monsieur Richard Flibotte, président de la commission scolaire de St-Hyacinthe, Madame Nicole Ménard, députée de Laporte et présidente du caucus du gouvernement, Monsieur Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe, Madame Francine Charbonneau, députée des Mille-Îles, ministre responsable de la région de Laval et ministre responsable des Aînés et de la lutte contre l’intimidation, Monsieur Claude Leblanc, directeur générale de la FADOQ-RY, Monsieur Carlos Martinez, directeur général de la Maison de la famille des Maskoutains Le Maillon est un programme pilote qui a pour objectif de faciliter l’intégration et l’adaptation des jeunes immigrants ou réfugiés et de leur famille dans la région de Saint-Hyacinthe. Les jeunes prenant part au programme seront jumelés à des aînés, lesquels agiront comme des passeurs de culture afin de les aider à mieux comprendre la réalité de leur nouvelle terre d’accueil. Les aînés offriront de leur temps, à raison d’environ 90 minutes par semaine pour faire du mentorat à l’école, au primaire comme au secondaire. Les jumelés pourront alors simplement discuter ou réaliser des activités.

Les Grands Frères Grandes Sœurs de Saint-Hyacinthe sont un chef de file en matière de jumelage et de mentorat. Le début de leurs activités remonte aux années 1970 et leur action couvre un territoire de 7 municipalités régionales de comté. Le rôle de la FADOQ-RY sera de recruter des mentors qui désirent offrir de leur temps et vivre une expérience aussi stimulante qu’enrichissante. Les GFGS comptent aussi sur l’expérience de la Maison de la Famille des Maskoutains en matière d’intégration et d’immigration afin de cibler les besoins des enfants et des familles nouvellement arrivés.

Le programme Le Maillon bénéficie d’une subvention de 100 000$ de la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l’intimidation et ministre responsable de la région de Laval dans le cadre du programme Québec ami des aînés (QADA). 

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire

Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.