• Vidéo

Les espèces envahissantes gagnent du terrain

Nelson Dion

La ville de Saint-Hyacinthe, technopole de l’agroalimentaire au Québec, est aussi un terreau fertile pour les espèces exotiques envahissantes (EEE) en raison de la pratique intensive de l’agriculture sur son territoire. Le journal Mobiles a discuté de la situation avec Hélène Godmaire, directrice générale du Conseil québécois des espèces exotiques envahissantes.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire