• Chroniques

Lettre au maire

Paul-Henri Frenière

Si je prends le temps de t'écrire aujourd'hui, c'est que je me suis senti personnellement visé par ton dernier discours devant la Chambre de commerce. En particulier, le passage où tu déplores que certains Maskoutains de longue date sont négatifs et « chialent » trop souvent contre les initiatives de l'administration municipale. Ça m'est arrivé à quelques occasions de critiquer vos orientations dans cette chronique.

Mon ancêtre Isaac a installé ses pénates à Saint-Hyacinthe au milieu des années 1800. Je fais donc partie de la cinquième génération à vivre ici. Alors, plus Maskoutain que ça, tu meurs.

J'ai vécu dans d'autres villes durant mes études, notamment à Québec et Montréal. Honnêtement, j'étais content d'aller voir ailleurs, de changer d'air. Mais lorsque je suis revenu après quelques années, j'ai comme redécouvert une ville, somme toute, fort agréable. Ni trop grosse, ni trop petite, juste correcte. Je comprends les nouveaux arrivants qui font le même constat.

Lorsque tu dis que les Maskoutains sont réfractaires aux changements, de quels changements parles-tu au juste? Détruire une grande partie des trottoirs de la ville? Planter des parcomètres high-tech un peu partout? Détruire des logements abordables pour faire des stationnements? Aligner une série d'édifices de huit étages le long de la rivière? Ce sont toutes des initiatives qui se sont butées à la réprobation populaire. Bien sûr que ça doit froisser l'ego d'un maire. Mais c'est ça la démocratie.

Devant le parterre familier de la Chambre de commerce, tu t'es sans doute senti plus à l'aise d'exprimer le fond de ta pensée. J'y ai perçu un brin de frustration, voire un certain mépris envers une catégorie de tes commettants : les chialeux, ceux et celles qui contestent les décisions du conseil.

Comme il n'y a pas de parti d'opposition municipal, c'est durant la période de questions que les Maskoutains et les Maskoutaines peuvent porter la parole citoyenne. Elle est souvent relayée par les médias locaux, particulièrement les journaux dont c'est la mission d'être parfois critique.

Tu prétends que tout cela donne une image négative de la ville et nuit à son développement. Mais voilà, nous n'avons pas tous la même conception de ce qu'est le développement.

Pour toi, la croissance de la ville passe nécessairement par la densification de sa population, atteindre 60 000 habitants le plus tôt possible. Comme nous sommes entourés de terres agricoles, cela implique la construction d'édifices en hauteur. On sent l'entrepreneur en toi qui est pressé de passer à l'action.

Mais en politique, ça ne marche pas de même. Ce qui compte, ce n'est pas la quantité de personnes qui habitent un territoire, mais bien la qualité de vie de ceux et celles qui y vivent déjà. Tant mieux si cela attire de nouveaux arrivants.

Cela dit, je ne doute pas de ta bonne foi. Je suis certain que tu prends ton rôle de maire au sérieux et que tu veux le meilleur pour ta ville.

Mais un conseil : prends le temps d'écouter la parole citoyenne, particulièrement celle des jeunes qui aspirent à un environnement sain dans le cadre d'un développement durable. Et à celle des vieux, comme moi, qui sommes fiers de vivre à Saint-Hyacinthe depuis des générations et qui veulent le rester.

Écrire un commentaire >

  • chialeux

    Je fais partie des chiâleux, particulièrement des vieux chiâleux vu que j'ai enseigné à Paul-Henri, David, Claude, etc... Je vois toujours plus facilement le négatif, le verre à moitié vide. Mais, quand je prends mon verre de vin, ça ne m'empêche pas d'en découvrir toutes les qualités. Celui qui ne chiâle pas est peut-être condamné à boire de la piquette. Tous les élus (à tendance non autocratique) devraient être contents de la critique; cela démontre de l'intérêt. Et si les gens ont raison, ce peut-être l'occasion d'avoir des projets bonifiés pour leur plus grande gloire et pour le plus grand bien des citoyens. Sinon, c'est une occasion de pratiquer à la fois la démocratie (gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple) et la pédagogie.

  • Lettre au maire

    Bravo!

  • je suis positif et realiste

    M.le maire c est pas parce qu on est pas d accord avec vous qu on est des mauvais citoyens je dirais plus c est qu on a de mauvais conseillers maires et dg qui n ecoute personne sauft 2a3 amis contracteurs vous dites qu on est quuelques chialeux sur site election quebec c est ecrit que 6 mille 400 personnes se sont deplaces aux dernieres elections pour voter contre vous en plus on a apprit 6 mois apres l election grace aux journalistes que votre centre des congres n a pas coute 23 millions mais bien 35 millions votre marche coutera ps 5 millions mais 9 millions et votre bunker en face du marche avec 12 espaces stationnements pour32 logements votre tunnel qui n avance pas et a quel prix votre bibliotheque a 25 millions et en plus les commerces en arrachent a cause vous avez deplace les emploi en haut de la ville

  • Lettre a notre maire a tous !

    Merci mr Freniere de votre lettre qui reflète ma pensée , vraiment bien dit ,bien écris !

  • Lettre au maire

    M.le maire, nous savons tous et toutes que la démocratie municipale est bien faible déjà de par la faible participation générale de la population aux élections. La démocratie par la même occasion prend un sens et des canaux différent. Les gens peuvent et doivent s'exprimer et parfois exiger. Toujours faire semblant de «consulter» après, dans des rencontres qualifiée de rencontre d'information quand il d'agit d'annonces... pas fort comme processus. Si la stratégie des hauteurs (que les gens se font entrer de force dans la gorge) n'est que pour faire entrer des fonds à la ville c'est pas fort fort non plus. Cela demandera de l'eau, des égouts, plus d'automobiles donc de pollution, de la chaleur parvenant des bâtiments.... les poissons ont viré une fois déjà dans la rivière et le réchauffement se poursuit... pendant que vous trouvez que les gens sont pessimistes. Quand une approche apparement optimiste devient de l'aveuglement quelqu'un doit le mentionner et s'il le faut agir pour le bien de l'ensemble et non seulement pour les développeurs de tout accabit!

  • Lettre au maire

    PARFAITEMENT D’ACCORD AVEC M.FRENIERE,L’OPINION DES CITOYENTS EST TRES IMPORTANT N’EST PAS TOUJOURS NEGATIF MAIS SURTOUT CONSTRUCTIVE!NOUS AUSSI AVONS LE DROIT DE CHOISIR DE VIVRE DANS UNE VILLE IDEALE POUR NOUS TOUS.ONT AIMENT NOTRE VILLE.

  • Ajouter un commentaire