• Culture

Parler environnement : tout sauf déprimant

Anne-Marie Aubin

Les éditions Somme toute offrent un ouvrage très intéressant à propos de l’inquiétante situation de l’environnement. Plusieurs livres portant sur le sujet adoptent un ton alarmiste pour nous faire réagir, mais celui-ci se distingue par ses propositions réalistes et positives. En plus d’être très documenté, il suggère de nouvelles façons de faire pour se nourrir, se déplacer et protéger notre territoire. À la lecture, il apparaît urgent d’allier écologie, économie et société sur le plan national. « Parce que demain, ça se bâtit dès aujourd’hui. »

Un risque menaçant l’humanité

Dans sa préface, Jérôme Dupras, titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie écologique de l’Université du Québec en Outaouais (UQO) et bassiste du groupe Les Cowboys fringants, affirme : « Nous ressentirons, dans les prochaines décennies, les effets de nos émissions passées, alors que celles que nous générons aujourd’hui auront des impacts à la fin du prochain siècle sur les générations qui nous succéderont. » Les nombreux problèmes liés à l’environnement représentent, pour la première fois dans l’histoire, un des grands risques menaçant l’humanité. Les changements climatiques, qui entraînent des catastrophes naturelles et la perte de la biodiversité, sont causés par l’être humain : nous le savons et nous devons agir dès maintenant.

Deux auteurs inspirants nous invitent à l’actio

Jean-François Gingras, cofondateur et administrateur des , un mouvement citoyen visant à proposer des solutions pragmatiques et innovantes, veut redonner un sens au mot « collectif ». Avec Sylvain Perron, président du et spécialiste des politiques publiques québécoises visant à améliorer le milieu de vie des prochaines générations, il signe cet essai très pertinent en ces temps difficiles.

Suite à une réflexion collective menée sur huit ans avec des spécialistes de disciplines variées, les auteurs proposent de « ranimer la fierté et le goût de construire collectivement le Québec d’aujourd’hui et de demainNotre engagement, en groupe, a renforcé notre conviction que l’avenir s’améliorera si nous unissons nos forces. » En effet, fini le temps de travailler chacun de notre côté. Il faut exiger, ensemble, des changements sur le plan national.

Un kilomètre à la fois

L’ouvrage est divisé en trois parties où les auteurs, en plus de résumer la situation, fournissent plusieurs exemples concrets et faciles à adapter dans notre milieu. Composé de mini chapitres, de tableaux, de statistiques, d’une bibliographie et d’une table des matières, ce livre, bien vulgarisé, s’adresse à tous.

Dans la première partie, il est question de mobilité durable. Quand on sait que 40 % des gaz à effet de serre sont générés par le transport de personnes et de marchandises, il est urgent de revoir nos habitudes. Parmi les exemples cités, retenons qu’à Granby, 98 % de la population habite à moins de 500 mètres d’un arrêt de bus suite à la mise en place du programme Une famille, une auto. Les auteurs proposent également l’idée d’un prélèvement fiscal établi en fonction du kilométrage parcouru par un véhicule et un centre d’expertise provincial régissant les projets de transport collectif.

Une bouchée à la fois

Dans la seconde partie, l’agriculture locale biologique et les pratiques agroenvironnementales des agriculteurs et agricultrices sont mises en valeur. Comment acheter local et biologique massivement ? Parmi les exemples cités, pensons au cas du Danemark où les institutions gouvernementales, les hôpitaux, les garderies et les écoles n’achètent que du bio, assurant ainsi l’agriculture biologique.

Une forêt à la fois

La troisième partie aborde la protection des milieux naturels. Comment concilier la qualité de vie et la construction de logements sans détruire les milieux naturels et agricoles, sachant que l’humain a besoin de nature pour bien vivre ? Les municipalités qui favorisent la protection des milieux naturels — quitte à se priver de taxes foncières — ne pourraient-elles pas recevoir un support financier ? Les auteurs recommandent l’instauration d’une commission de protection des milieux naturels pour protéger le territoire, idée intéressante alors que nous sommes en pleine crise du logement. Bref, un ouvrage bien documenté à mettre entre les mains de tous pour mieux agir !

***

GINGRAS, Jean-François, et Sylvain Perron. Choisir l’environnement : guider les actions de nos institutions, Montréal, Éditions Somme toute, 2021, 152 pages, collection Brefs essais, série Parce que demain.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire