• Environnement

GAZ DE SCHISTE: MARIE-CLAUDE MORIN PLUS INQUIÈTE QUE JAMAIS

la Rédaction

Préoccupée par l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste sur le territoire de Saint-Hyacinthe–Bagot, la députée Marie-Claude Morin a dépêché un membre de son équipe en Pennsylvanie afin d’observer l'étendue du développement de l'industrie des gaz de schiste et ses conséquences sur la santé ainsi que les nouvelles problématiques sociales engendrées.

   

« Les conclusions de ce voyage d’observations n’augurent rien de bon. Je suis plus inquiète que jamais et je me rends compte que de nombreuses questions concernant les conséquences de l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste n’ont toujours pas de réponse!  », déplore Mme Morin.

Plus d’une cinquantaine de citoyens, militants et journalistes de la Vallée-du-St-Laurent se sont rendus à dans le comté de Bradford, situé au nord-est de la Pennsylvanie, du 7 au 9 septembre dernier.

Les rencontres avec les citoyens qui doivent composer avec les conséquences de cette industrie ont été déterminantes. Cela a permis de constater le désarroi des citoyens face aux éventuelles problématiques, mais aussi des conséquences déjà présentes comme la contamination au méthane de puits.

« La délégation entière peut témoigner de l’inquiétude des spécialistes qui s'interrogent sur les conséquences de l’industrie du gaz de schiste sur la santé physique et psychologique des communautés. Cette inquiétude, les gens de mon comté la partage déjà! », s’indigne Mme Morin.

Puisque l’utilisation de produits chimiques dans le forage de puits de gaz de schiste relève de la Loi canadienne sur la protection de la l’environnement, Mme Morin exhorte le gouvernement conservateur de prendre exemple sur la situation en Pennsylvanie afin d’encadrer l’industrie du gaz de schiste au Canada.

« Afin de mieux encadrer l’industrie du gaz de schiste chez nous et protéger notre environnement et la santé de nos citoyens, il devrait analyser et étudier la situation en Pennsylvanie où l’exploitation est déjà bien avancée. Le gouvernement fédéral a son mot à dire sur l’industrie du gaz de schiste », ajoute la députée.

Voilà pourquoi le NPD a lancé une pétition afin de forcer le gouvernement conservateur à agir pour protéger les ressources en eau potable en obligeant les entreprises à nous révéler les produits chimiques qui menacent nos nappes phréatiques. La pétition est disponible au bureau de circonscription de Saint-Hyacinthe.


Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :
Stéphanie Guévremont, attachée presse de Marie-Claude Morin
Marie-claude.morin.a2@parl.gc.ca ou 613-996-4586

Écrire un commentaire >

  • Re: GAZ DE SCHISTE: MARIE-CLAUDE MORIN PLUS INQUIÈTE QUE JAMAIS

    je ne suis pas de votre région mais est-ce que je peux signer cette pétition et la faire circuler? Merci!

  • avatar

    Re: GAZ DE SCHISTE: MARIE-CLAUDE MORIN PLUS INQUIÈTE QUE JAMAIS

    Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter : Stéphanie Guévremont, attachée presse de Marie-Claude Morin Marie-claude.morin.a2@parl.gc.ca ou 613-996-4586

  • Re: GAZ DE SCHISTE: MARIE-CLAUDE MORIN PLUS INQUIÈTE QUE JAMAIS

    Le debut dla faim ,la conerie du siecle

  • Ajouter un commentaire