• Le plus+

L’Association Défi Futsal : rendre le soccer et le futsal plus accessibles

Viviane Rivard

PUBLIREPORTAGE

 

En raison de la pandémie actuelle, l’événement de collecte de fonds de l’Association Défi Futsal, qui a lieu annuellement en décembre, a dû être annulé. Les règles sanitaires mises en place par le gouvernement ont poussé les organisateurs à reporter l’événement. André et son fils Vincent Cournoyer, les fondateurs de l’organisme, ont mis leurs activités de financement sur la glace, mais ils sont confiants et prêts pour un retour à la normale en 2021 avec leurs événements habituels.

André Cournoyer, co-fondateur de l'Association Défi Futsal. Photo : Isabelle Petit Photographie

L’Association Défi Futsal est un organisme sans but lucratif qui a été fondé en 2008 par Vincent Cournoyer, aidé par son père André — deux Maskoutains inspirants —, afin de mettre en place des activités de financement pour soutenir les jeunes plus défavorisés désirant jouer au soccer et au futsal.

Des bénévoles qui ne comptent plus leurs heures

En ce moment, sept personnes bénévoles travaillent pour l’Association Défi Futsal, incluant André et son fils. Il y a des périodes de l’année où leur équipe est plus sollicitée, comme lorsqu’elle commence la préparation de leurs événements, mais elle s’implique toute l’année. Ce qui motive André à continuer de donner de son temps après toutes ces années est de savoir tout le bien qu’il apporte. Au départ, il le faisait pour embarquer dans les projets de son fils qui faisait du futsal plus jeune. Par la suite, il a réalisé l’ampleur du geste qu’il posait lorsqu’il s’est mis à recevoir des mots de remerciement. Il a trouvé cela tellement gratifiant ; c’est un salaire qui n’a pas de prix.

André affirme que ça permet aussi de créer plein de liens. « Tu finis par côtoyer plusieurs personnes dans le monde du soccer et ça permet de lier de nombreuses amitiés, même avec des personnalités plus connues. C’est aussi gratifiant de savoir qu’on aide beaucoup de gens, dont plusieurs ne sont pas nécessairement d’origine québécoise, ce qui permet de découvrir de nouvelles cultures. » André soutient que ça fait chaud au cœur de voir que l’on peut faire autant de bien, et c’est ça qui maintient son engagement et son dévouement après toutes ces années.

Miser sur un événement virtuel pour amasser des fonds

L’Association Défi Futsal a aussi un volet beach soccer avec des installations dans la ville de Beauport où Vincent habite. Généralement, il y a un ou deux événements de beach soccer qui sont organisés à Beauport afin d’amasser des fonds, mais à cause de la pandémie, ils ont aussi du être annulés. Il y a toutefois une édition virtuelle, sous forme de course, qui a été mise en place par Vincent cette année. L’organisme s’attendait à avoir environ 200 participants, mais à sa grande surprise, plus de 1 000 se sont inscrits. L’association a même réussi à avoir une quarantaine de partenaires, soit des clubs de soccer et des écoles à qui les fonds de cet événement virtuel ont été remis. L’argent amassé sert à acheter du matériel sportif dans des écoles et des clubs de soccer moins bien nantis.

Afin de déterminer à qui sont donnés les fonds qu’ils amassent, André et son équipe se basent sur le classement des écoles du Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe. De cette manière, ils sélectionnent les écoles qui sont considérées comme défavorisées. Outre ces écoles, ce sont les responsables des activités physiques ou des écoles qui contactent l’association et qui font une demande pour avoir des chandails, des protège-tibias ou encore des ballons.

Un sport peu connu à ses débuts

Au moment de la fondation de l’association, le futsal était peu connu au Québec, alors que c’était davantage le soccer de gymnase qui était pratiqué. L’organisme a commencé par une ligue pour les seniors, âgés de 18 ans et plus. Lorsqu’André à vu que les activités de financement fonctionnaient bien, il a décidé, de concert avec son équipe, de mettre en place une ligue pour les plus jeunes.

Au fil des ans, l’Association Défi Futsal est devenue l’événement par excellence du futsal au Québec. Des participants sont même venus des États-Unis et de l’Ontario pour y participer. Chaque année, dans le cadre de ce défi, des fonds sont amassés. En 2017, le tournoi senior a cessé puisque plusieurs ligues, partout au Québec, commençaient à être mises en place et tombaient souvent en même temps que d’autres événements à travers la province, occasionnant un manque de participants.

L’organisme a, par la suite, décidé de mettre davantage l’accent sur le Défi Futsal Junior. Il y a d’ailleurs eu une collaboration avec le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ), une fédération qui est impliquée au niveau du développement sportif scolaire. Un de leur partenaire est l’école Roméo-Forbes, située à Saint-Hyacinthe, avec qui L’Association Défi Futsal s’est associée.

C’est grâce à des Maskoutains inspirants comme André, Vincent et les autres bénévoles de l’Association Défi Futsal si, chaque année, 150 ballons sont remis, en plus de nombreux chandails et autres équipements, à différentes écoles du Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe et aux clubs de soccer de la région. Au total, depuis ses débuts, l’Association Défi Futsal a distribué environ 175 000 $ en dons et en équipements sportifs.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire