• Politique
ÉLECTIONS AU QUÉBEC

Émilien Pelletier se représente

la Rédaction

À l’heure où les rumeurs d’élection se font de plus en plus présentes, le député de Saint-Hyacinthe à l’Assemblée nationale, Émilien Pelletier, a annoncé qu’il se présente pour un second mandat sous la bannière du Parti québécois. Voici la transcription du discours qu’il a prononcé le 13 février dernier. – La rédaction

JPEG - 62.8 ko
 
Émilien Pelletier.
Photo : archives Mobiles.

Je vous annonce aujourd’hui que je pose ma candidature à l’investiture du Parti Québécois afin d’être le candidat dans la circonscription de Saint-Hyacinthe à la prochaine élection générale, et ainsi pouvoir solliciter l’appui de la population pour un deuxième mandat. J’ai toujours le désir de m’engager en politique et faire avancer le Québec vers sa pleine souveraineté et ce, avec le Parti Québécois !

Depuis trois ans, les résultats que j’ai obtenus dans l’exercice de mon premier mandat sont une grande source de motivation pour en solliciter un deuxième. J’ai travaillé avec une équipe compétente et dévouée à faire avancer les dossiers que la population nous a soumis. Les citoyennes et citoyens qui ont fait appel à nous ont semblé apprécier les services que nous leur avons rendus et l’engagement avec lequel nous les avons représentés. Une grande collaboration a été établie entre tous les acteurs et décideurs de la grande région maskoutaine, que ce soit avec les élus municipaux, le monde scolaire et de la santé, les organismes communautaires, les représentants du monde des affaires et des travailleurs, le milieu agricole, pour n’en nommer que quelques-uns. J’entends bien continuer en ce sens dans le prochain mandat.

Une scène politique riche en rebondissements

Je suis conscient que la scène politique québécoise a été riche en rebondissements et que personne ne se verra offrir la victoire sur un plateau d’argent. Ceux et celles qui me connaissent savent que je n’ai pas peur de relever des défis importants et d’y mettre le temps et l’énergie nécessaire. Je suis en excellente forme et encore débordant d’optimisme en vue du prochain scrutin, fort de l’appui de ma famille, d’une équipe solide d’organisateurs hors pairs et de militantes et militants impliqués et dévoués.

C’est dans cet esprit que je me porte de nouveau candidat pour Saint-Hyacinthe, confiant que la population de Saint-Hyacinthe saura faire le bon choix.

Le Parti Québécois présente une équipe solide et renouvelée, une cheffe compétente et expérimentée en Pauline Marois, et un programme audacieux branché sur les besoins et attentes des Québécoises et Québécois. Mes convictions, mes engagements passés, mon militantisme loyal et solidaire envers mon parti m’amènent à affirmer que le Parti Québécois représente le seul et unique véhicule pour atteindre la destinée de la Nation Québécoise, un pays qui nous permette de nous ouvrir encore plus sur le monde en prenant toute la place qui nous revient comme peuple francophone et fier de l’être !

Écrire un commentaire >

  • Re: Émilien Pelletier se représente

    Bonne nouvelle ! Émilien est soucieux du bien-être de ses commettants. Il a une longue expérience du milieu maskoutain pour y avoir oeuvrer comme conseiller municipal, entre autres. Il a été engagé dans des activités communautaires et je crois que sa générosité a fait sa marque.

    Il se présente sous la bannière du Parti Québécois, la meilleure option de rechange au gouvernement actuel. D’abord faire le ménage et rétablir des processus de décisions crédibles et légitimes, ensuite mettre de l’avant des mesures favorisant les familles et l’équité dans notre société, finalement, tendre vers une situation normale comme peuple : devenir indépendant.

    Bonne chance Émilien ! et bonne campagne !

    Michel Filion

     

  • Re: Émilien Pelletier se représente

    La prochaine élection ne vise pas à trouver une solution de rechange ! De cela les québécois en on ras le bol. On mérite une alternative à la gouvernance des 16 dernières années. La question ne se pose pas au niveau des processus mais bien au niveau de l’idéologie de gouvernance. Faire le ménage...cela fait depuis 1983 que l’on entend cela... Qu’à t-on ainsi balayé sinon les fondements sociaux démocrates qui avaient bâtit le Québec depuis 1964. La planète croule sous les fantasmes néolibéraux. Les États ont joué toutes leurs marges de manœuvre et augmenté leurs dettes pour sauver les institutions financières de leurs propres bêtises. Mon cher Michel, cette prochaine élection n’est pas un test pour l’homme qu’est Émilien, homme dont on connait la valeur. Cette élection sera un test de courage envers l’avenir. Québec solidaire offrira une alternative pour une vraie indépendance, celle de tout le monde, pas seulement pour une classe qui y gagnera sous le regard de l’effritement des espoirs des autres. J’en suis à demander aux gens de comparer les propositions de Québec solidaire à celles des autres partis...À mon sens, il faut redéfinir nos pratiques économiques en tenant compte de l’urgence environnementale d’agir. Il existe par exemple des alternatives au Plan Nord et au chantier de La Romaine qui ne sont nullement considérées ni du point de vue de leur rentabilité énergétique ni du point de vue de la création d’emplois durables. Par ailleurs, la population de Saint-Hyacinthe a besoin de savoir qu’il y a mieux à faire que d’entretenir l’idée que l’on peut encore faire plus avec moins. Les familles en ont assez de crouler sous un niveau d’endettement de 153% de leurs revenus moyens disponibles. Passons à une alternative au lieu d’être captif de trois partis qui au fond se ressemblent.

  • Ajouter un commentaire