• Politique
LETTRE OUVERTE

Se lever pour faire une différence…

la Rédaction

- LETTRE OUVERTE

JPEG - 37.8 ko
 
Jean Barrette.

Vivre est un cadeau ! Une opportunité, plus encore, un privilège ! Il me semble que vivre devrait être une motivation suffisante pour que l’on cherche à exprimer sa différence, son originalité, sa singularité. On ne devrait vivre dans l’ombre de rien ni de personne. Au départ, dans la vie, on a tous voulu devenir « quelqu’un ».

Cette conviction me semble toutefois pourfendue par l’évidence que pour plusieurs, la vie n’est pas rose. Beaucoup sont amorphe devant leur propre vie. Beaucoup ont abandonné nombre de leurs rêves.

Bien des gens sont souvent cyniques devant le succès des autres. Nous sommes souvent cynique face à nos institutions et ce, avec la complicité des mass-médias. Alors, dans le doute, plusieurs se contentent de ce qu’ils ont, mésestimant même leurs talents derrières un continuum de petits échecs, de déceptions et de désillusions. C’est pourquoi le boulot-tv-dodo est-il somme toute, le lot de beaucoup de nos concitoyens.

La vie n’est pas une chose facile ; elle est même difficile. Mais en cette époque de précarité, je suis d’opinion que vivre replier sur son état de consommateur constitue une négation de notre potentiel humain. Malgré tout, il faut trouver moyen de contribuer au monde. Il faut refuser de ne voir rien de bon dans l’action sociale et politique.

Martin Luther King a dit : « Everybody can be great, because anybody can serve ».

Dans la vie, personne ne naît « leader », on le devient à force de dépassement sur nos erreurs et en tirant avec courage les leçons de nos expériences. Alors, à votre juste mesure, contribuez et agissez de sorte que vous deveniez un champion à vos propres yeux.

Redressez la tête et souriez ! Faites ce qu’il faut, ne vous contentez pas d’exister. VIVEZ !

Faites ce qui est bon, juste, et donnez l’exemple dans votre entourage. La Loi des grands nombres nous indique : Dans la vie paraît-il qu’en travaillant fort on peu faire mieux que 50% des gens.

En étant honnête et en ayant une cause juste à défendre, on peut encore faire mieux qu’un autre 40 % des gens …Le 10% qui reste c’est le champ d’action de ceux qui se démarquent en se mesurant aux meilleurs, ceux qui vont au bout de leurs talents.

Pour battre le climat de morosité politique actuel, il faudra être beaucoup plus à prendre l’action politique au sérieux. Québec solidaire vous offre une alternative aux autres partis qui usent des mêmes recettes élections après élections. Songez-y !

Faites que votre vie fasse une différence ! Devenez un militant, choisissez votre cause et débuter aujourd’hui. Choisissez dans le plat de bonbon ! La vie est courte et le laisser-faire coûte cher.

Jean Barrette

Porte-parole masculin pour l’association locale de Québec Solidaire de la circonscription de Saint-Hyacinthe

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire