• Le plus+

Savoir s’adapter à toutes les épreuves

Viviane Rivard

PUBLIREPORTAGE

 

Mirwais Popal est propriétaire du restaurant Casa Grecque, à Saint-Hyacinthe. Il en a fait l’acquisition il y a 2 ans, après y avoir travaillé en tant que cuisinier durant plus de 18 ans. La décision de devenir propriétaire du restaurant s’est prise naturellement, considérant qu’il s’y sentait comme chez lui. Lorsque l’ancien propriétaire l’a informé qu’il souhaitait vendre, Mirwais a tout de suite mentionné son intérêt.

Le chemin parcouru par Mirwais pour se rendre où il est n’a toutefois pas été toujours facile. Cependant, il a su faire preuve de beaucoup de persévérance et, surtout, d’adaptation. Encore aujourd’hui, la crise actuelle apporte son lot d’épreuves que le propriétaire de la Casa Grecque doit surmonter. Il le fait positivement et avec l’espoir de retrouver ses clients le plus rapidement possible.

Une passion pour la cuisine

Le propriétaire, d’origine afghane, a quitté son pays natal il y a 38 ans à cause de la guerre et du climat de tension qui y régnait. Il a choisi de s’installer au Québec puisqu’une partie de sa famille y résidait déjà. Ne parlant ni français ni anglais, Mirwais, alors âgé de 14 ans, a dû apprendre une nouvelle langue lors de son arrivée à Montréal. Il y a habité plusieurs années avant de s’établir dans la région de Saint-Hyacinthe où il trouvait l’ambiance beaucoup plus conviviale pour élever sa famille.

Mirwais Popal est propriétaire du restaurant Casa Grecque, à Saint-Hyacinthe. Il en a fait l’acquisition il y a 2 ans, après y avoir travaillé en tant que cuisinier durant plus de 18 ans.

Sans formation particulière en tant que cuisinier, Mirwais préparait régulièrement la nourriture pour toute sa famille. La cuisine le passionne depuis qu’il est tout jeune et, avec les années, il a pris beaucoup d’expérience. Il allait donc de soi, pour lui, que son premier emploi soit dans un restaurant ! C’est donc dans un établissement de smoked meat, à Montréal, qu’il a commencé sa carrière de cuisinier.

La pandémie : un nouveau défi pour le propriétaire de la Casa Grecque

Avec la situation actuelle que nous vivons, Mirwais doit faire face à un nouveau défi puisqu’il ne peut plus recevoir ses amis et clients dans son restaurant. Étant une personne extrêmement enjouée qui aime être entourée, il s’ennuie énormément de servir ses plats aux gens qui viennent le voir. Il travaille encore comme cuisinier au restaurant, avec sa femme et son fils, puisqu’il adore préparer ce que les clients vont manger. C’est important pour lui de concocter chaque plat avec soin. Chaque assiette qui sort de sa cuisine est garnie comme si elle allait être servie à un membre de sa famille.

Chaque assiette qui sort de sa cuisine est garnie comme si elle allait être servie à un membre de sa famille.

Pour s’adapter aux contraintes liées à la Covid-19, le propriétaire de la Casa Grecque offre le service de livraison avec son menu complet, dont les populaires crevettes papillon souvlaki ainsi que les bouchées de poitrines de poulet. Bien qu’il ne puisse pas voir ses clients déguster les plats qu’il a mijotés, Mirwais s’assure d’y mettre beaucoup d’amour et d’attention. Heureusement, le gouvernement a annoncé son plan de réouverture pour les restaurants le 15 juin prochain et le propriétaire s’en réjouit grandement. Il commence déjà à mettre en place les directives du gouvernement afin de pouvoir recevoir ses clients chez lui. Il a extrêmement hâte que ses grilles de cuisson fonctionnent à plein régime pour que tout le monde puisse se régaler de ses plats.

En attendant de retrouver le dynamique propriétaire dans son restaurant, vous pouvez continuer de l’encourager en vous faisant livrer ses délicieux plats directement chez vous ! Vous retrouverez le menu juste ici.

Galerie

Écrire un commentaire >

  • Félicitations Mike et bonne

    Félicitations Mike et bonne chance tu est super

  • J’aime beaucoup manger dans

    J’aime beaucoup manger dans votre restaurant

  • Ajouter un commentaire