• Société
La grève étudiante se poursuit

Camping Porte des Maires

Par webmestre

C’est dans un élan de spontanéité que s’est rassemblé, au parc adjacent à la Porte des Maires, mercredi soir, un groupuscule composé d’étudiants du cégep de St-Hyacinthe. L’action symbolique fut inspirée du mouvement Occupy qui a fait l’objet d’une large couverture médiatique en 2011.

Le but : occuper le parc pour une nuit afin de protester contre la hausse des frais de scolarité de 75 % échelonnée sur une période de 5 ans.

(Ph. Nelson Dion) Armés de tentes et de sacs de couchage, les jeunes Maskoutains ont pris d’assaut le parc vers 20 h 40. Quelques minutes plus tard, on y comptait pas moins d’une quinzaine de tentes montées en rond autour des trois seules tables à pique-nique du parc qui, d’ailleurs, en cette froide soirée d’avril, avait des airs de camping estival.

Vers 21:15 heure, une première auto-patrouille de la Sûreté du Québec s’est arrêtée pour venir informer la trentaine des manifestants que des constats de 144$ pourraient possiblement être émis à chacun en vertu d’une loi municipale qui interdit toute présence après 23:00 heure.

Malgré cet avertissement, les dissidents à la hausse ont poursuivi leurs activités dans une atmosphère festive tout en planifiant une éventuelle éviction. Le mot d’ordre : pas d’alcool. Quelques automobilistes klaxonnent en signe d’appui au mouvement. Les jeunes ont prévu quelques activités pour passer le temps malgré la température plutôt fraîche qui avoisine les 5° Celsius. Par chance, ils bénéficient d’un ciel étoilé.

JPEG - 95.2 ko
 
(Ph. Nelson Dion)

Le boulevard Laurier fut orné des traditionnelles pancartes et banderoles rouges sur lesquelles on pouvait lire des slogans parfois divertissants. Même le gros monticule en forme de prisme triangulaire qui sert de terrassement au parc n’y a pas échappé.

Seul incident à noter : un objet incendié fut lancé dans le parc et les manifestants se sont crié des insultes. Au plus fort du mouvement, 75 étudiants étaient présents dans le parc. Aucune intervention policière n’a eu lieu finalement.

L’occupation du parc de la Porte des Maires est censée se terminer vers 6 h 00 du matin. Les étudiants du cégep de St-Hyacinthe terminent leur quatrième semaine de grève et procèderont à un vote de reconduction aujourd’hui, 12 avril.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire