• Société
Art de moi

L’art au service de la prévention

Olivier Petit

Comment attirer l’attention des parents sur les risques de dépendance encourus par les jeunes ? Comment leur faire passer le message ? C’est de cette interrogation qu’est né le projet exPRESSION, un événement artistique organisé pour la troisième année par le comité local en prévention des dépendances du territoire maskoutain.

Cette troisième édition se tiendra le mardi 17 avril 2012, de 17 h à 20 h, au Centre des arts Juliette-Lassonde à St-Hyacinthe. Au programme, l’art sous toutes ses formes, au service de l’expression de plus de 1000 jeunes issus d’écoles ou d’organismes de la région. On pourra donc admirer aussi bien des prestations de théâtre, de slam, de poésie, de chant, que des œuvres d’art très diverses, peintures, sculptures ou encore mobiles. Le comité donne tout son sens au terme d’expression artistique, en offrant aux jeunes l’occasion de s’exprimer le plus librement possible à travers l’art.

JPEG - 41.2 ko
 
Exposé lors de l’édition 2011 (Ph. Nicolas Humbert)

Depuis septembre, les éducateurs en prévention de la toxicomanie mobilisent adultes et jeunes pour assurer la réussite de l’événement. Avec leurs professeurs et leurs animateurs, les élèves ont travaillé avec enthousiasme à leurs œuvres et, compte tenu de l’expérience des deux premières années, on peut prédire sans risque une belle explosion de talent et de créativité. Le comité ne fait pas de sélection des œuvres, pour ne stigmatiser personne. Le centre des arts va déborder, dans tous les sens du terme : la place est comptée, car la participation est de plus en plus forte. Une banderole témoignera de ce succès, avec le nom de tous les jeunes impliqués dans cette belle initiative.

Art de moi

Le thème retenu cette année fait écho aux problèmes rencontrés par beaucoup de jeunes pour être eux-mêmes, pour arriver à exprimer leurs sentiments comme la colère. Exprimer pour ne pas refouler, pour ne pas être tenté de se réfugier dans l’alcool ou la drogue par exemple : on retrouve ici la mission de Satellite, le comité local en prévention des dépendances du territoire maskoutain. Aider les jeunes, mais aussi sensibiliser les parents : le comité veut rejoindre les deux publics. Face au peu de participation à des séances d’information classiques, un tel événement, ludique, varié, bouillonnant, permet de rejoindre plus facilement les parents, de les inciter à se déplacer et à entendre, à travers les œuvres d’art, ce que les jeunes ont à leur dire. On attend ainsi au moins 300 parents le 17 avril, des parents qui seront sans doute surpris et fiers de voir ce dont sont capables les jeunes présents.

JPEG - 103.9 ko
 
Exposé lors de l’édition 2011 (Ph. Nicolas Humbert)

Un événement éphémère

Les trois heures vont passer bien vite pour toutes les personnes impliquées dans le projet. C’est pourquoi le comité caresse l’idée de trouver une solution pour prolonger l’expérience, exposer les œuvres plus longtemps pour toucher un plus large public et pourquoi pas proposer des œuvres à la vente. En attendant, le passage par le Centre des Arts le mardi 17 avril devrait réserver, cette année encore, de beaux moments d’émotions, et pas seulement pour les parents.

exPRESSION « Art de Moi » mardi 17 avril 2012, de 17 h à 20 h, Centre des Arts Juliette-Lassonde, St-Hyacinthe.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire