• Société
12e édition de la semaine de prévention du suicide

Le suicide au masculin : Les hommes comptent pour 75 % des décès par suicide

Contact Richelieu-Yamaska et son comité organisateur procèdent au lancement des activités.
la Rédaction

Dans le cadre de sa 12e édition de la semaine de prévention du suicide, du 2 au 8 février 2014, Contact Richelieu-Yamaska et son comité organisateur procèdent au lancement des activités.

Louis Lemay, Directeur Centre d'intervention de crise Contact Richelieu-Yamaska. PHOTO: PHF Un déjeuner-conférence « Suicide au masculin »

Le grand public est convié à deux activités, d’abord à un déjeuner-conférence sur le thème du Suicide au masculin. Cette activité aura lieu le mercredi 5 février de 8 h 30 à 11 h 00 au Centre communautaire Christ-Roi (390 rue Vaudreuil, St Hyacinthe). Inscrivez-vous par courriel info@contactry.qc.ca ou en composant le 450 771-7152.

Concours sur Facebook

La population est aussi invitée à devenir ami de la page Facebook de Contact Richelieu-Yamaska et à participer au concours intitulé C’est bon pour le moral. Vous n’avez qu’à partager sur notre page Facebook la chanson qui vous fait du bien. Des prix de participation seront attribués.

Plusieurs autres activités sont aussi organisées partout sur le territoire d’Acton Vale, des Maskoutains et de la Vallée du Richelieu, pour rejoindre autant les intervenants, les jeunes que la communauté d’affaires. « La prévention du suicide, c’est l’affaire de tous », nous rappelle Mme Louise Soly, présidente d’honneur pour la Semaine de prévention du suicide et aussi courtière en immobilier à Via Capital Affaires.

Midis branchés pour les intervenants

Cinq midis-conférences seront offerts aux intervenants des réseaux publics et communautaires pour parfaire leur connaissance et leurs habiletés à intervenir auprès des hommes. Janie Houle, professeure en psychologie à l’UQAM, sera la conférencière.

Le milieu scolaire offre une grande variété d’activités

Du côté des jeunes, les activités mettent l’accent sur la promotion de la santé et du bien-être. À la Polyvalente Hyacinthe-Delorme, plusieurs activités auront lieu : Fleurs de St-Valentin (Floraliberté) avec les écoles Collège St-Maurice et l’école secondaire St-Joseph; conférences de la Fondation québécoise des maladies mentales pour les élèves de secondaire 3. Cette Fondation viendra aussi faire une conférence en soirée le 30 janvier pour les parents.   Il y aura aussi une autre conférence No excuse de Lazy Legs (2 représentations) pour les élèves.

À l'école Raymond et René-St-Pierre, les intervenants travaillent tout au long de l'année sur différents projets afin de miser  sur les saines habitudes de vie et promouvoir la confiance en soi.  Il y a le projet expression et le projet de la murale.

Pour l'école Fadette et Casavant, il y a la vente et la distribution de roses à titre de marque d’appréciation entre les jeunes de l’école. Le personnel de l’école y participera également. L’opération sera sous la gouverne du conseil étudiant et des entraidants.

À la polyvalente Robert-Ouimet, les pairs aidants vont animer des activités en lien avec le bien-être et la thématique de la St-Valentin.

Le milieu des affaires convié à un colloque

De son côté, le milieu des affaires avec la Chambre de commerce et de l’industrie Les Maskoutains tiendront le jeudi 20 février leur colloque ressources humaines sous le thème Le cycle de vie de l’employé en entreprise.

T’es important pour nous. Le suicide n’est pas une option

La Semaine de prévention du suicide est une initiative de l’Association québécoise de prévention du suicide. Il s’agit de la 24e édition provinciale de la Semaine de prévention du suicide, qui aura pour thème « T’es important pour nous. Le suicide n’est pas une option ».

L’Association québécoise de prévention du suicide invite la population à se mettre en mouvement pour la cause en offrant des épingles à leurs proches, en leur disant qu’ils comptent pour eux et font une différence dans leur vie. Cet outil symbolique représente le filet humain à bâtir autour des personnes vulnérables et l’importance de chacun pour sa communauté. Les épingles et du matériel de sensibilisation sont disponibles sur le site de l’Association québécoise de prévention du suicide : http://www.aqps.info/semaine/

1 100 suicides au Québec chaque année

Plus largement, nous observons depuis 1999 des baisses continues des taux de mortalité par suicide au Québec. Toutefois, 1 100 personnes s’enlèvent la vie chaque année au Québec, dont 25 pour le MRC des Maskoutains, d’Acton Vale et de la Vallée du Richelieu, ce ne sont pas seulement des familles, des amis ou des collègues qui en souffrent; c’est toute une communauté qui est affectée. D’où l’importance d’être nombreux à prendre position en faveur de la cause et de la soutenir, d’organiser ou de participer à une activité de sensibilisation dans son milieu et d’apprendre à reconnaître les signes ainsi que les ressources d’aide pour soi ou pour un proche.

Contact Richelieu-Yamaska, Centre d’intervention de crise

  • Disponible en tout temps au 450 774-6952 et au numéro sans frais 1 866 APPELLE (277-3553).
  • Aide téléphonique et en face à face à nos bureaux pour les régions d’Acton Vale, des Maskoutains et de la Vallée du Richelieu.
  • Hébergement court terme.
  • Services gratuits et confidentiels (sauf le service de formation où il y a des coûts).

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire