• Société

Les organismes communautaires de la Montérégie interpellent la Première Ministre

la Rédaction

Le 24 octobre prochain, les organismes communautaires de la Montérégie et de toutes les régions du Québec se rassembleront devant le parlement, à Québec, pour réclamer un meilleur financement du gouvernement québécois. Les organismes communautaires jouent un rôle essentiel dans les différentes communautés et pourtant ils sont toujours largement sous-financés par l'État québécois.

Les organismes communautaires maskoutains seront dans les rues de Québec puisque nous croyons qu'il est impératif de mieux financer le mouvement de l’action communautaire autonome. De la maison de jeunes au groupe d’alphabétisation en passant par l’organisme de défense de droits, les cuisines collectives et les organismes famille, des milliers d’organismes, de tous les secteurs, affirment qu’il est urgent d’agir pour la reconnaissance et le financement du milieu communautaire québécois.

Selon nos données, le manque à gagner des 3 000 groupes en santé et services sociaux est estimé à 225 millions de dollars par année. Sans investissement réel de la part du gouvernement, de nombreux organismes manœuvrent constamment dans des conditions de précarité et d'instabilité insoutenable. La situation précaire des organismes communautaires se traduit par des coupures dans les activités, des projets abandonnés faute de fonds suffisants, des fermetures temporaires sans compter les conditions de travail difficiles pour bon nombre de travailleuses et travailleurs de ce secteur.

Rappelons que le mouvement communautaire nourrit, héberge, protège, soutient, sensibilise et aide des centaines de milliers de québécois et de québécoises tous les jours. Le mouvement communautaire sauve des vies et contribue à faire du Québec une société plus juste. 

« Nous serons nombreuses et nombreux à Québec ! Nous sommes déterminés plus que jamais d'obtenir une réponse satisfaisante à nos demandes, le milieu communautaire est tout simplement à bout de souffle, madame Marois doit respecter ses engagements. » de conclure Françoise Pelletier de MADH.

Écrire un commentaire >

  • Re: Les organismes communautaires de la Montérégie ...

    Imaginons seulement une journée sans les services "alternatifs" et souvent "essentiels" que les organismes communautaires offrent à la population!!!??? Les organismes communautaires en santé et services sociaux sont là toute l'année, la plupart de leurs services sont gratuits. Ils reçoivent les gens sans discrimination, et sont partie prenante du mieux être des "laisséEs pour compte" et ce depuis des lustres. Manifestons le 24 octobre, continuons aussi notre lutte tout au long de l'année pour donner une voix (voie) et un pouvoir sur leur vie à celles et ceux qui en ont très peu!

  • Ajouter un commentaire