• Société
LETTRE OUVERTE

On est à Boutte !!!

Mandoline Blier

Mardi le 15 mai dernier, 45 Centres de femmes à travers le Québec étaient en grève sociale, dont l’Autonomie en soiE à Saint-Hyacinthe. Entre 11 h. et 14 h., les travailleuses de la ressource et plusieurs de ses membres se sont rassemblées devant la petite maison jaune, sur la rue Concorde, pour manifester leur Ras l’bol, ainsi que leur appui aux étudiants. Des manifestants d’autres organismes, dont Solidarité Populaire Richelieu Yamaska et L’Auberge du cœur Le Baluchon, ont aussi participé à l’événement. De façon pacifique et avec détermination, les participantes et participants on chanté, brandit des pancartes et distribué des feuillets expliquant leurs démarches.

JPEG - 106.8 ko
Photos : Suzanne Plamondon

Les femmes ont ainsi exprimé leur indignation envers les politiques qui appauvrissent la population (hausse des frais de scolarité, hausse des tarifs d’hydro- électricité, imposition d’une taxe santé), également envers les mesures qui tentent de discréditer les manifestations visant le bien commun, contre la brutalité policière, la corruption dans plusieurs dossiers dirigés par le Gouvernement Libéral du Québec, les évasions fiscales qui nuisent au maintien de nos services publics, et contre les projets qui mettent en péril nos ressources naturelles (Gaz de Schiste, Plan Nord, et le refus de signer le protocole de Kyoto).

Un message du cœur pour l’avenir … « On est à boutte » de se faire dire qu’il n’y a pas d’autres solutions que de tarifier et privatiser les services publics ! Nous croyons que l’accès à l’éducation, à la santé et à un toit abordable sont des droits fondamentaux qui ne peuvent pas être mis en péril pour maintenir à flot les profits des grandes entreprises. Nous pensons que nos ressources naturelles sont également une richesse appartenant à l’ensemble des québécois. Il est donc nécessaire que les retombées économiques de ces exploitations profitent à la collectivité dans une perspective de durabilité et de respect de l’environnement.

JPEG - 120.8 ko
Photo : Suzanne Plamondon

Depuis le début du mouvement des femmes, nous luttons pour le bien commun. Des solutions pour maintenir les services publics, il en existe. Par exemple, ajouter des paliers d’imposition, rétablir un équilibre plus juste entre la contribution fiscale des entreprises et celle des travailleurs, puis lutter contre l’évasion fiscale (pour référence :www.nonauxhausses.org). Il s’agit là de mesures qui pourraient apporter plusieurs milliards à la société, mais qui assurément ébranleraient les avantages économiques de quelques-uns. Sommes- nous prêts pour ces changements ? Devant la difficulté du Gouvernement à s’asseoir pour négocier avec les étudiants, à voir ses nombreuses actions pour faire taire les manifestants, dont l’issue est le projet de loi 78, nous pouvons penser que certains ne le sont pas… La crise actuelle concernant les frais de scolarité fait partie de nombreux enjeux sociaux à propos desquels nous voulons débattre. Il est grand temps de faire un ménage de Printemps dans les politiques actuelles afin de rétablir un partage plus juste des richesses. Car, nous aussi, nous croyons que TOUS doivent payer leur juste part !!!

Source : Mandoline Blier Photos : Suzanne Plamondon Centre de femmes l’Autonomie en soiE 270 concorde nord, Saint-Hyacinthe, J2S 4N5 Tél. : (450) 252-0010 Téléc. : (450) 252-0020 mandoline@centreautonomieensoie.org

 

Écrire un commentaire >

  • Re: On est à Boutte !!!

    <p>Bravo les filles&nbsp;!</p> <p>&nbsp;</p>

  • Ajouter un commentaire