• Société
Présenté par les 8Marskoutaines

Succès du spectacle Le Cas « Alice »

la Rédaction

Le comité Les 8Marskoutaines, composé de travailleuses, de bénévoles et de militantes issues du milieu communautaire, syndical, politique et du réseau de la santé, a travaillé activement au cours des derniers mois dans le but d’organiser cet événement, maintenant traditionnel : la Journée Internationale des femmes, qui se tenait le 8 mars dernier.

Cette année, le comité a décidé d’aborder un thème difficile et souvent tabou dans notre société : les relations malsaines et la violence. La violence touche chacun, chacune, et peut s’exprimer sous différentes formes : violence physique, psychologique, ou verbale, par exemple. L’intimidation subie par les jeunes dans un contexte scolaire est aussi un acte de violence. Le comité s’était donc donné comme mission cette année de sensibiliser la population aux différentes formes de violence, et à leur impact sur notre société.

En ce sens, une lecture- spectacle unique, Le Cas « Alice », mettant en vedette l’artiste Sylvie Genest, pianiste et auteur- compositeur, fut présentée à la magnifique salle de Théâtre La Scène (anciennement l’église Christ- Roi). Plus de deux cent personnes étaient présentes, dont le député Émilien Pelletier et l’attachée de la députée Marie- Claude Morin, ainsi que des membres du Conseil de la culture de la ville de Saint- Hyacinthe. Sur scène, l’artiste Sylvie Genest, au piano, à l’accordéon et à l’orgue, accompagnée du contrebassiste Olivier Beaudry- Fournier, a mis en chansons des textes de son cru. La comédienne Dominique Lamy interprétait le rôle d’Alice, une femme prise dans un cercle de violence intimée par son partenaire Kev, interprété par le comédien Charles Maheux. La mise en scène, signée Mario Morin, fut vibrante et a su exprimer avec intensité les émotions et les traumatismes vécus par les victimes de violence. Un spectacle coup-de-poing qui suscita réflexions et inspira de nombreux échanges ! Les spectateurs étaient d’ailleurs invités à livrer leur expérience et leurs commentaires à la fin du spectacle, lors de la finale en légèreté de cette soirée riche en émotions !

Misant encore une fois sur l’art comme outil de sensibilisation à la cause féministe, le comité Les 8Marskoutaines avaient mis sur pied deux expositions mettant en vedette six femmes artistes de la région : Chantal Duchesneau. Roxane Lavoie, Suzanne Martineau, Sousan Plamondon, Nicole Sénécal et Sylvie Vincent. Deux bibliothèques de Saint- Hyacinthe accueillent toujours ces expositions, jusqu’au 25 mars, à la bibliothèque T- A Saint- Germain, et jusqu’au 5 avril à la bibliothèque de Sainte- Rosalie. Il est donc toujours possible d’admirer ces créations de femmes impliquées à leur façon dans les célébrations entourant la Journée Internationale des femmes, ainsi que l’oeuvre collective créée par ces femmes pour l’occasion, qui sera offerte à l’artothèque de la Médiathèque Maskoutaine.

La Journée Internationale des Femmes fut encore une fois cette année un événement mémorable, qui permit à la population de démontrer sa solidarité à l’égard de la cause féministe ! Le comité Les 8Marskoutaines est fier d’avoir su relever le défi de sensibiliser les gens, et d’avoir contribué à sa façon à la démystification de certains préjugés bien ancrés dans notre société.

Les 8Marskoutaines vous donnent rendez- vous l’an prochain, et remercient ses généreux partenaires et donateurs, ainsi que toutes les personnes impliquées au sein des célébrations de la Journée Internationale des Femmes !

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire