• Culture

Cégep: La galerie d'art s'enrichit de 12 nouvelles œuvres

Paul-Henri Frenière

Au même moment où les étudiants et les professeurs manifestaient contre le régime d'austérité du gouvernement Couillard en matière d'éducation, la direction du cégep de Saint-Hyacinthe annonçait l'acquisition de 12 nouvelles œuvres pour enrichir sa galerie d'art.

Photo: Paul-Henri Frenière.

C'est mercredi dernier, à la salle Marcelle-Gingras, qu'a eu lieu la présentation en présence du comité de sélection, du directeur du cégep, Roger Sylvestre, de même que certains employés dont les professeurs en Art visuel du collège.

Interrogé à savoir si cette dépense n'était pas contradictoire en période de restriction budgétaire, le directeur a fait valoir que les sommes engagées étaient somme toute négligeables en regard de l'importance pédagogique que cette collection institutionnelle représente.

Michel Gagnon, le directeur des Services administratifs et responsable du comité des oeuvres d’art, a expliqué la provenance de ces ajouts à la collection en plus d’expliquer la procédure suivie pour faire l’acquisition des oeuvres.

Quant à Marcel Blouin, directeur général et artistique d’Expression, le centre d’exposition de Saint-Hyacinthe, il a présenté chacune des nouvelles acquisitions dans les fins détails.

Au centre, Marcel Blouin. (Photo: PHF) Voici les 12 œuvres nouvellement acquises et leurs auteurs :

La ligne bleue (2013) – Impression numérique, par Aude Moreau; Manifestation pour la mémoire des quais (2012) - Photographie en collodion humide, par Maryse Goudreau; Interligne 23 (2012) – Peinture, par Daniel Lahaise; Femme avec chien (2009) – Dessin, par Fred Laforge; Cueillette l (2013) – Dessin, par Andréanne Godin; Le dôme (2012) – Peinture, par Véronique Côté; La bande de Moebius ll (2009) - Impression au jet d’encre, par Catherine Bodmer; Pig head (2011) – Photographie, par Kim Waldron; Dix-huit coins d’atelier (1974) - Sérigraphie offset, par Serge Tousignant; Quelque part au Bic (2012) – Peinture, par Éric Lamontagne; Perdre du poids (2012) – Bronze, par Patrick Bérubé; Horizontaux, Haut (2002) – Sculpture, par Martin Boisseau.

Éric Lamontagne

Parmi les œuvres sélectionnées, la direction de l'établissement a tenu à souligner le tableau d'un enseignant en Arts visuels du cégep, Éric Lamontage, intitulé Quelque part au Bic.

Né en 1966 à Saint-Hyacinthe, Éric Lamontagne a obtenu un baccalauréat en arts visuels de l'Université Concordia en 1995 ainsi qu'un baccalauréat en arts visuels (concentration enseignement) de l'Université du Québec à Montréal en 1999. Il expose depuis 1993. On trouve ses œuvres dans plusieurs collections publiques et privées.

Depuis 2002, il enseigne au Cégep de Saint-Hyacinthe. En 2004, il s’est vu décerner la Bourse Plein sud. Récemment, son exposition Du haut de mon sous-sol présentée à la Salle Alfred-Pellan de la Maison des arts de Laval lui a valu le «Prix de l’exposition de l’année – Centre d’exposition» au Gala des Arts Visuels 2012 de l’AGAC. Cette même exposition a été listée dans l’un des «Tops 3» des meilleures expositions de l’année 2012 selon Canadian Art.

Le cégep de Saint-Hyacinthe a choisi de placer l’art au coeur de son projet éducatif en y favorisant l’accès aux membres de son personnel, à ses milliers d’étudiants et aux nombreux utilisateurs de ses services. Son conseil d’administration a adopté, il y a quelques années, une politique d’acquisition, de conservation et de diffusion d’oeuvres en art visuel contemporain produites par des artistes professionnels et représentatives de la réalité culturelle du Québec.
 

Galerie

  • Image du portfolio
  • Image du portfolio
  • Image du portfolio
  • Image du portfolio
  • Image du portfolio
  • Image du portfolio
  • Image du portfolio
  • Image du portfolio
  • Image du portfolio
  • Image du portfolio
  • Image du portfolio
  • Image du portfolio

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire