• Culture

SAINT-HYACINTHE: 100 ANS D'HISTOIRE EN IMAGES

Paul-Henri Frenière

Est-ce à cause des dernières élections municipales? Chose certaine, les Maskoutains semblent s'intéresser davantage à l'Histoire de leur ville par les temps qui courent. Notamment certains utilisateurs de Facebook qui publient de vieilles photos nous faisant revisiter « Saint-Hyacinthe la jolie » à d'autres époques.

Parmi eux, le libraire Pierre Bienvenue a mis en ligne des illustrations tirées d'un livre qui n'avait pas beaucoup bénéficié de publicité lors de sa sortie en 2009. Intitulé Saint-Hyacinthe – au fil des expériences, l'ouvrage a été réalisé par un Maskoutain d'origine, Jean-Pierre Bourbeau.

Ceux qui s'intéressent à l'Histoire de leur ville y apprendront beaucoup de choses. En introduction, on y relate les faits marquants de la vie maskoutaine à partir du Régime français jusqu'en 1980.

Mais l'intérêt principal du livre repose sur les nombreuses photographies, environ 200, qui illustrent l'évolution des lieux et des styles de vie. Voir des gens d'une autre époque photographiés sur des sites qui existent toujours nous fait vivre comme un étrange voyage dans le temps.

Évidemment, le secteur commercial y tient une place importante. La rue des Cascades et son marché public sont visités à différentes années. L'on y voit, aussi, des commerces, des banques et des édifices dont certains existent encore et d'autres qui ont été détruits, notamment par le feu.

Tout un chapitre est d'ailleurs consacré aux grandes catastrophes qui ont marqué l'histoire de la ville; principalement les inondations et les incendies.

Photo: PHF.

Peut-être l'image la plus saisissante de toutes : on voit une femme en pleurs sur le parvis de la cathédrale. Une quarantaine de petits cercueils défilent : ce sont les victimes du terrible incendie qui a dévasté le Collège Sacré-Coeur en 1938.

Il y a des moments tristes, mais aussi des moments heureux. Le dernier chapitre s'y consacre. Intitulé « Célébrer en collectivité », on remonte encore une fois dans le temps pour assister à des événements dont les traces sont toujours présentes dans notre environnement.

Entre autres, une photo prise en 1948 lors du dévoilement de la statue du seigneur Hyacinthe Delorme, fondateur de la ville, qui est située sur la rue Girouard, en face du salon funéraire. On voit aussi Télesphore-Damien Bouchard, figure politique marquante de la ville, en train de livrer son discours lors de l'inauguration de la Porte des Maires, à l'autre extrémité de la rue Girouard.

Lors de cette même journée, le 29 septembre 1927, Georges-Casimir Dessaulles fête ses 100 ans. On le voit, une pelle à la main, s'apprêtant à planter un arbuste offert pour l'occasion par le prince de Galles.

À cette époque, la politique et la religion sont omniprésentes dans les manifestations publiques. Mais il n'y a pas que ça. L'ouvrage nous montre également des clichés inusités.

Entre autres, cette photo avec de jeunes comédiens qui s'apprêtent à jouer leur pièce, probablement à l'étage supérieur du marché public. Ou encore ce groupe de raquetteurs maskoutains qui participent au « championnat du monde » se déroulant à Saint-Hyacinthe en 1910.

100 ans d'Histoire

Le livre de Jean-Pierre Bourbeau est divisé en sept chapitres non chronologiques mais par thèmes. Évidemment, on ne pourrait illustrer l'histoire de Saint-Hyacinthe sans aborder les grandes maisons d'enseignement, comme le séminaire, ou l'évolution du milieu hospitalier avec l'Hôtel-Dieu et l'Hôpital Saint-Charles. Le secteur industriel est aussi représenté avec, notamment, Casavant Frères, les facteurs d'orgues qui obtinrent une renommée mondiale.

Saint-Hyacinthe – au fil des expériences recèle près de 200 photos prises entre 1860 et 1960 : 100 ans d'histoire. L'auteur s'est servi de sa collection personnelle et il l'a enrichie par différentes sources.

En premier lieu, le Centre d'histoire de Saint-Hyacinthe lui a fourni de nombreuses pièces et l'auteur remercie d'ailleurs, en préface, son directeur Luc Cordeau et l'archiviste Anne-Sophie Robert.

Outre les collections privées provenant d'individus ou d'institutions, les autres photos ont été fournies par Bibliothèques et Archives nationales du Québec et son équivalent canadien.

Le livre est le 27e d'une série nommée « 100 ans noir sur blanc » publiée par les Éditions GID. L'éditeur voulait ainsi offrir une chronique imagée de l'histoire des régions du Québec. On en retrouve encore quelques exemplaires à la librairie Daigneault du centre-ville de Saint-Hyacinthe.

Écrire un commentaire >

  • Re: SAINT-HYACINTHE: 100 ANS D'HISTOIRE EN IMAGES

    j'aimerais avoir une photo des magasins sur la rue Cascades, St-Hyacinthe comme le United j.d. Desrosiers ect....

  • Re: SAINT-HYACINTHE: 100 ANS D'HISTOIRE EN IMAGES

    J aimerais savoir les cinémas qui existaient en se temps leurs noms ainsi que des photos si vous en possédez merci a l avance

  • Re: SAINT-HYACINTHE: 100 ANS D'HISTOIRE EN IMAGES

    J,aimerais voir les photos.

  • Re: SAINT-HYACINTHE: 100 ANS D'HISTOIRE EN IMAGES

    Est-ce qu,il y a des photos qui existent du commerce du père de René Angélil? :/ Merci.

  • Ajouter un commentaire