• Société
MAISON ALTERNATIVE DE DÉVELOPPEMENT HUMAIN (MADH) Inc.

MADH : L'alternative en santé mentale, qu'ossa donne ?

campagne de financement 2014
Françoise Pelletier

Pourquoi ce titre ? Pour paraphraser l’un de nos grands humoristes québécois, monsieur Yvon Deschamps, et donner déjà un aperçu de ce que nous incarnons collectivement.  C’est ainsi que MADH est un organisme communautaire dont la mission est d’offrir  hébergement transitoire (trois à six mois),  relation d’aide et réinsertion sociale à des adultes, hommes et femmes, ayant des problèmes de santé mentale. Si ce n’est pas léger ou drôle, l’équipe d’intervenantes a toutefois à cœur de faire en sorte que le climat dans la maison ait cette touche à la fois chaleureuse, humaine et créative, qui lui confère sa couleur et participe au mieux-être des gens qui y résident.

Microcosme social et laboratoire de vie expérientiel sont des façons de percevoir l’effet d’une maison comme la nôtre. Les gens qui choisissent de faire un séjour à MADH  font le choix de confronter leur vie d’avant avec ses problèmes multiples avec celle dont ils ou elles rêvent.  Ils font d’une certaine façon l’acte de se choisir eux-mêmes et de revenir à l’essentiel, à leur mieux-être et au vivre-ensemble. La dynamique de groupe agit comme catalyseur de prise de conscience de soi individuelle et de soi en relation aux autres. L’entraide, principale valeur alternative en santé mentale s’y développe naturellement. C’est l’effet normalisant et guérissant d’être en groupe, d’être reconnue comme personne ayant des besoins de relations interpersonnelles.  Comme plusieurs blessures et traumatismes présents dans la vie des gens ayant des problèmes de santé mentale sont de nature relationnelle, les intervenantes sont jumelées avec les résidants. Elles les appuient dans leur cheminement par la relation d’aide ainsi que par le biais du programme de réinsertion sociale. Celui-ci est composé d’activités et de réunions  diverses favorisant le travail de connaissance de soi, la communication, la créativité ainsi que l’implication citoyenne.

Pour celles et ceux qui souhaitent poursuivre leur découverte d’eux-mêmes et approfondir leur capacité d’introspection, il y a aussi la possibilité de faire de l’art-thérapie en suivi individuel. Forme dynamique de rencontre de soi par l’art et la création dans un contexte sécurisant, celle-ci respecte le rythme de chacun. L’art-thérapie est aussi une méthode alternative en santé mentale puisqu’elle demande un grand investissement personnel dans le processus de création ainsi que dans la réappropriation de ses symboles personnels. L’interprétation est ainsi laissée à la personne qui dessine ses émotions, pensées, symboles,  plutôt qu’être le fait de l’art-thérapeute. La personne est placée au centre des interventions comme elle l’est également dans le cadre de toutes les autres interventions de l’organisme. Nous saluons au passage l’appui financier de Centraide Richelieu-Yamaska grâce à qui nous pouvons offrir l’art-thérapie.

Comme nous privilégions un mode d’égalité, d’équité et d’entraide au sein de l’organisme, nous avons aussi fait le choix à MADH de nous administrer à partir de ces mêmes valeurs. Nous travaillons donc en cogestion, mode inspiré des collectives féministes  qui permet un partage égal de responsabilités, de pouvoir et de rémunération.  Nous sommes partenaires avec notre conseil d’administration plutôt que placées en-dessous hiérarchiquement.  Aussi, nous avons à cœur de réserver des sièges au conseil  pour les personnes ayant séjourné chez nous afin que l’organisme puisse bénéficier de leur expérience personnelle.

À MADH, nous ne changeons pas le monde, nous changeons des vies. Ensemble.

Et ensemble, nous vous convions le 6 juin prochain à notre Souper Bénéfice au profit de MADH sous la présidence d'honneur de Marie-Claude Morin députée de St-Hyacinthe-Bagot.

Pour Billets et informations : (450) 774-6139 du lundi au vendredi aux heures de bureau.

Écrire un commentaire >

  • Re: MADH : L'alternative en santé mentale, qu'ossa donne ?

    ''Microcosme social et laboratoire de vie expérientiel sont des façons de percevoir l’effet d’une maison comme la nôtre. Les gens qui choisissent de faire un séjour à MADH font le choix de confronter leur vie d’avant avec ses problèmes multiples avec celle dont ils ou elles rêvent.'' C'est le genre de maison qui devrait exister en bien plus grand nombres!

  • Re: MADH : L'alternative en santé mentale, qu'ossa donne ?

    En tant que ¨fan¨ de l'art-thérapie, je soutiens cette initiative de tout coeur! J'ai côtoyé MADH il y a plus de 20 ans et bravo pour la continuité des services de cette maison. MADH a besoin de Françoise et du contexte relationnel qu'elle offre aux résidents. Bonne continuité!!!

  • Re: MADH : L'alternative en santé mentale, qu'ossa donne ?

    Qu'ossa donne ? Un grand + dans une vie faite d'entraves et d'embûches .Curieusement, je garde de mon séjour un souvenir chaleureux, même si je suis allée au profondeur de mon âme teinté de souffrance. L'essentiel, est invisible aux yeux de tous, comme le disait si bien Antoine de Saint-Exupéry. Ne soyons pas dupes pour autant, la guérison laisse une cicatrice pour se rappeler de toujours rester aux aguets, pour soi et pour les autres. Sincèrement Marie.

  • Ajouter un commentaire

    Actualiser Saisissez les caractères contenus dans l'image ci-dessus. Tapez les caractères que vous voyez dans l'image; si vous ne pouvez pas les lire, soumettez le formulaire et une nouvelle image sera générée. Pas sensible à la casse.  Passer à la vérification audio.