• Culture

Lectures pour l’Halloween

Anne-Marie Aubin

Quand l’automne tire à sa fin, la nature transforme le paysage et crée une atmosphère «halloweenesque» que les jeunes adorent. Pour nourrir cette thématique, voici donc quelques suggestions de lecture : albums, livre-jeu,  roman graphique, BD… des publications pour tous les âges et tous les types de lecteurs.

En avant potiron! avec Toby Tirebouchon

Émilie Rivard, auteure prolifique, fait équipe avec l’illustratrice Mika dans une nouvelle série : Toby Tirebouchon futur champion.  Le jeune Toby aspire à devenir champion comme tous les membres de sa famille, mais champion de quoi? Il ne le sait pas. Lors d’une randonnée en kayak avec son grand-père, Toby remarque une affiche annonçant : « une compétition de course de citrouilles sur la rivière Riverio. » Le voilà tout excité à l’idée de participer et qui sait de devenir champion. Grâce aux conseils de tante Ernestine et de son frère Max, Toby se sent prêt pour la course, mais voilà un homme cagoulé qui attire son attention.  La compétition ne sera pas facile... Voilà un mini-roman abondamment illustré pour les lecteurs débutants. Un bel outil pour aborder les thématiques de la famille, du sport, de la compétition et de la persévérance.

C’est moi l’espion du monde du frisson. Des photo-mystères.

Un album grand format, des photographies superbes dans lesquelles différents objets sont dissimulés afin qu’à chaque double page le lecteur joue à « cherche et trouve. » Tout est en place pour aiguiser la curiosité et le sens de l’observation : paysages nocturnes, manoir mystérieux, cimetière, ciel sombre, nuit de pleine lune, jouets dans une chambre d’enfant…

Les plus grands pourront s’amuser à revisiter les pages pour élucider d’autres énigmes à la fin du livre : « Trouve les illustrations qui correspondent à ces énigmes. Je cherche un fer à cheval, une pieuvre, un pinceau, un coquillage, une libellule et deux canards jumeaux. » Un album stimulant pour tous les âges!

Diversité sexuelle et BD : Le garçon sorcière 

Molly Knox Ostertag écrit et illustre des bandes dessinées populaires. Elle s’est d’ailleurs mérité le prix Bédélys 2018 pour Le garçon sorcière, mettant en scène un ado de 13 ans, Aster. Dans la culture de ce héros, les garçons sont destinés à devenir des métamorphes et les filles, des sorcières. Malgré le fait que ce soit strictement réservé aux filles, Aster rêve de devenir sorcière : il se met à les épier, consulte leurs livres en cachette et prend des notes. « Je ne comprends pas pourquoi Genièvre, Noisette et les autres peuvent apprendre à parler aux arbres, créer des potions ou jeter des sorts, et pas moi. C’est injuste. » Sa mère tente de lui expliquer que bientôt il découvrira son pouvoir de métamorphe capable de voir les démons et de les combattre. Rien à faire, Aster triche et met sa famille en situation de danger…

Dans La sorcière solstice, Aster participe au festival du solstice d’hiver où la famille Vanissen se réunit pour participer à des compétitions de sorcellerie et de métamorphoses. Alors qu’il devrait participer comme métamorphe, Aster choisit de participer en tant que sorcière mais la compétition ne se passe pas comme prévu…  Dans un décor hivernal, ce récit fantastique plein de rebondissements plaira aux lecteurs même les plus réticents.

Cette série imprimée en couleur sur papier glacé contient quelquefois des cases sans texte où l’on peut apprécier des prises de vues variées, passant du sombre au lumineux. Une collection gagnante! 

La boucle infernale : humour et fantastique

Mardi 4 octobre, 10 heures 41, Gilbert n’est pas pressé d’assister à son cours d’histoire, car il est captivé par sa lecture : La loop infernale, un roman passionnant dans lequel un homme vit et revit la même semaine durant 50 ans.

En entrant en classe, il entend son professeur dire : « L’Histoire a une fâcheuse tendance à se répéter. » Gilbert s’ennuie et tue le temps jusqu’à ce que le cours d’histoire s’achève enfin. Quelques minutes avant le son de la cloche, sa vue se brouille : « Les élèves pâlissent jusqu’à disparaître complètement. Mais qu’est-ce qui se passe? La réalité est en train de s’effacer! »

Gilbert revoit les mots de la dernière phrase du roman qu’il vient de finir…. Il va revivre le même épisode à peu de différences près, « coincé dans une boucle temporelle. » Il fuit et croise son amie Nellie : « Ça fait cinq fois que je passe mon examen de sciences, Une fille se tanne. C’est pour ça que je me suis évadée de la classe. » Tous les deux prisonniers de cette boucle infernale, les deux amis tentent de s’en sortir.

Jocelyn Boisvert signe un roman intrigant sur la thématique du voyage dans le temps. Grâce aux chapitres courts, à la mise en page aérée, les jeunes lecteurs seront happés par le récit.   

**********************************

Jocelyn Boisvert. La boucle infernale. Éditions Foulire, 2018, 113 p. (Collection bonzaï, 1)

Jean Marzollo. C’est moi l’espion du monde du frisson. Des photo-mystères. Texte français de Lucie Duchesne. Photographies de Walter Wick. Éditions Scholastic. 2019, 40 p.

Molly Knox Ostertag. Le garçon sorcière. Texte français d’Isabelle Allard. Éditions Scholastic, 2018, 224p.

Molly Knox Ostertag. La sorcière du solstice. Texte français d’Isabelle Allard. Éditions Scholastic, 2018, 224p.

Émilie Rivard. En avant Potiron. Illustrations de Mika. Éditions Foulire, 2020, 72p. (Toby Tirebouchon, futur champion, 2)

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire