• Société

COVID-19 : comment rencontrer l’amour de manière sécuritaire

Catherine Courchesne

Avec le déconfinement, la vie amoureuse reprend son cours, mais comment faire la cour sans courir le risque de contracter la COVID-19 ? Bien que les experts s’entendent pour dire que toute rencontre comporte un risque de contamination, voici un processus de fréquentation en cinq étapes jugées sécuritaires sans être « plates ».

Rencontre #1 : un pique-nique dans un parc

Le site du gouvernement canadien est sans équivoque : pour assurer votre sécurité et celle des autres, mieux vaut éviter les espaces fermés et les endroits bondés où le risque de contamination est élevé. Ainsi, lors d’une première rencontre, invitez l'heureux ou l'heureuse élue  à pique-niquer dans un parc plutôt qu’à boire un verre dans un bar. Mais attention ! Apportez chacun votre repas et ne goûtez pas à celui de l’autre. De plus, gardez une distance sécuritaire d’au moins deux mètres et abstenez-vous de tout contact physique, que ce soit une poignée de main, une accolade ou un baiser.

Rencontre #2 : une randonnée pédestre

Le pique-nique s’est bien déroulé et vous êtes prêts pour un deuxième rencart ? Génial ! Mais que faire, où aller ? Bien que vous ayez envie d’inviter la personne à la maison, résistez ! Après tout, vous ignorez encore bien des choses d’elle (ex. : son milieu de vie quotidien, ses fréquentations, etc.). Ainsi, optez pour plus de prudence en proposant une randonnée pédestre, que ce soit dans un centre de villégiature ou en montagne. Idéalement, choisissez un lieu près de chez vous, dans votre région. Avec les Montérégiennes, les Maskoutains et Maskoutaines ont l’embarras du choix ! Profitez de cette balade en nature pour discuter des mesures sanitaires respectives que vous prenez à l’égard de la COVID-19. Vous saurez ainsi si vous êtes sur la même longueur d’onde et si vous pourriez tenter un rapprochement physique lors d’une prochaine rencontre.

Rencontre #3 : un souper sur une terrasse

Selon les experts, manger sur la terrasse d'un restaurant comporte un risque moyen de contamination puisque les brises en plein air aideraient à éliminer les gouttelettes infectieuses. Cela dit, pour réduire davantage les risques, assurez-vous que le restaurant de prédilection respecte les consignes sanitaires en vigueur. Par exemple, les serveurs portent-ils des masques ou des visières ? De plus, les tables sont-elles à une distance sécuritaire ? Si tout est en règle, il ne vous reste plus qu’à profiter du moment. La chimie opère ? Demandez l’exclusivité à votre partenaire. Il y a consentement ? Prenez-vous la main et promettez-vous de vous faire tester pour la COVID-19 d’ici votre quatrième rendez-vous.

Rencontre #4 : faire la cour dans votre cour

Il est maintenant temps d’inviter l’élu/élue de votre cœur dans la cour de votre demeure. Bien que vous ayez tous deux obtenu des résultats négatifs à la COVID-19, gardez à l’esprit que vous pourriez avoir été infectés entre-temps. Autrement dit : restez prudents et sécurisez les lieux, notamment en nettoyant votre table et vos chaises extérieures, tout comme votre salle de bain (le seul endroit intérieur permis à votre visiteur/visiteuse). Évidemment, si la soirée se déroule bien et que l’attirance physique est à son paroxysme, vous pourrez oser un peu plus d’intimité… tout en faisant attention aux fluides échangés !

Rencontre #5 : chez toi ou chez moi

Vous êtes certains de vos sentiments l’un pour l’autre ? Dans ce cas, tout en respectant vos valeurs respectives, libres à vous de passer à l’étape ultérieure… quelle qu’elle soit. SVP, faites preuve de vigilance en tout temps.

Mise en garde : La situation entourant la COVID-19 évoluant sans cesse, ne suivez pas ces conseils les yeux fermés. Il importe que vous restiez informés des recommandations de santé publique des gouvernements canadien et québécois, et que vous ajustiez vos comportements en conséquence.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire