• Société

Municipalisation de l’aéroport : La ville de Saint-Hyacinthe n’ira pas de l’avant

la Rédaction

Le conseil municipal de la Ville de Saint-Hyacinthe n’ira finalement pas de l’avant avec le projet de municipalisation de l’aéroport. Après avoir procédé à une vérification et analysé les études produites par des experts indépendants, les élus ont estimé que les investissements requis étaient trop élevés alors que le potentiel du projet, en termes de retombées socioéconomiques, est apparu trop incertain pour justifier une municipalisation.

« Le projet de l’aéroport est sur la table depuis un bon moment. Nous avons pris le temps de documenter le dossier afin d’en arriver à une décision éclairée. C’est un projet qui me tenait vraiment à coeur, et ce, depuis le tout début de mon premier mandat. Nous sommes maintenant en mesure de constater que le risque est trop grand dans le cas de l’aéroport.

Le conseil municipal de la Ville de Saint-Hyacinthe n’ira finalement pas de l’avant avec le projet de municipalisation de l’aéroport. Photo : Nelson Dion

Nous avions une décision à prendre, cet automne, dans ce dossier afin de pouvoir éventuellement effectuer des demandes de subventions auprès des paliers de gouvernement supérieur, dans l’éventualité où nous aurions décidé de nous porter acquéreurs de l’aéroport. La date butoir à cet effet était à la fin octobre pour ce qui est des demandes de subventions.

Cette décision a été difficile, mais elle a été prise dans l’intérêt de nos citoyens. Je suis toujours convaincu que l’aéroport a sa raison d’être et un potentiel intéressant de développement économique mais, dans le contexte actuel, son avenir ne passe pas, du moins pour l’heure, par sa municipalisation », de conclure le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire