• Politique

En tournée au Québec, Jagmeet Singh fait un arrêt à Saint-Hyacinthe

la Rédaction


De passage à Saint-Hyacinthe–Bagot dans le cadre de sa tournée québécoise, Jagmeet Singh a visité l’usine de biométhanisation de la Ville, à l’invitation de la députée locale, Brigitte Sansoucy.
 
En effet, le but de cette tournée québécoise est de mettre en lumière les innovations mises en place au Québec dans le secteur des énergies renouvelables, en plus de permettre aux Québécois de découvrir le chef du NPD, Jagmeet Singh.

Photo : Annie Beauregard
 
« Saint-Hyacinthe a fait le choix de se positionner comme un leader dans le domaine de la biométhanisation et elle s’est donnée les moyens d’y parvenir. Plus qu’un investissement, la biométhanisation est la démonstration réelle qu’il est possible de faire du développement économique dans le secteur des énergies vertes », a déclaré Brigitte Sansoucy, députée néo-démocrate et ex-conseillère municipale à Saint-Hyacinthe. « Le statut de Technopole agroalimentaire de Saint-Hyacinthe permet une proximité entre le milieu industriel et la Ville, qui alimente les biodigesteurs de son usine avec les déchets organiques des entreprises agroalimentaires locales », a-t-elle enchaîné.
 
Quant à Jagmeet Singh, il a poursuivi : « Le Québec est un leader en matière de protection de l’environnement et le prouve en développant de plus en plus le secteur des énergies renouvelables. Au lieu d’acheter un vieux pipeline comme celui de Kinder Morgan avec 4,5 milliards $ d’argent public, ou de faire des cadeaux aux géants du web, nous devrions investir dans une transition énergétique juste, surtout lorsqu’on sait que chaque dollar investi dans les énergies renouvelables crée de six à huit fois plus d’emplois que dans les énergies fossiles. »
 
« Je suis fière de pouvoir faire découvrir la biométhanisation à mon chef néo-démocrate. C’est ce genre de projet que le NPD veut donner en exemple aux citoyens. Les Québécois sont sensibles aux questions environnementales et je l’entends souvent, ils se sentent floués par le gouvernement actuel qui s’est faussement présenté comme un grand défenseur de l’environnement », de conclure la députée Sansoucy.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire