• Société

Des maisons hantées dans la région maskoutaine ?

Catherine Courchesne

À l’approche de l’Halloween, le journal Mobiles a cru bon de partir à la chasse… aux chasseurs de fantômes. Il a rencontré Frank Natarelli Jr, qui a enquêté sur deux propriétés maskoutaines où des phénomènes paranormaux se seraient produits.

Chasseur de fantômes

Très tôt dans sa vie, Frank Natarelli Jr a été témoin de manifestations étranges et a développé une passion pour le paranormal. En 2007, il a fondé la compagnie Hantise Québec, dont la mission est de venir en aide aux personnes victimes de phénomènes paranormaux, que ce soit des objets projetés dans les airs, des bruits inexpliqués ou des comportements insolites. Bien sûr, avant de se déplacer sur les lieux, l’enquêteur s’assure de la pertinence de chaque cas à l’aide d’un questionnaire en santé mentale, « car sur environ 500 appels reçus par mois, seulement 10 % sont fondés », avoue-t-il.

Le cas de Saint-Hugues

En 2014, M. Natarelli Jr a reçu l’appel d’un couple se plaignant de plusieurs phénomènes curieux qui avaient lieu sur leur ferme nouvellement acquise, à Saint-Hugues. Selon leurs dires, des objets se déplaçaient, les chevaux étaient constamment en sueur, les palefreniers avaient peur d’aller dans les enclos… et la femme s’était mise à fumer trois paquets de cigarettes par jour, elle qui était jusqu’alors non-fumeuse ! 

M. Frank Natarelli Jr. durant une séance de captation de voix à la maison Homestead sur le chantier maritime A.C. Davie à Lévis

Une fois sur place, M. Natarelli Jr et son collègue ont installé leurs appareils de haute technologie, dont des caméras thermiques et infrarouges. Parmi les images captées, deux restent encore inexpliquées : la porte métallique d’un enclos s’est déformée sans raison et… des bulles d’air sont apparues de nulle part !  Pour voir la vidéo : http://journalmobiles.com/video/cas-dhantise-a-saint-hugues

Le cas de Sainte-Rosalie

En 2016, le spécialiste a enquêté cette fois-ci dans une maison centenaire de Sainte-Rosalie. À son arrivée, un vase a éclaté. Ensuite, trois portes ont claqué si fort au deuxième étage que toute la maison en a tremblé. Pourtant, après vérification, il n’y avait personne à l’étage, ni courant d’air ni séisme…

Expliquer l’inexplicable

D’après M. Natarelli Jr, la plupart des phénomènes paranormaux seraient causés par des personnes mortes de manière violente qui, n’ayant pas fini leur mission de vie sur terre, erreraient là où elles ont habité. « Il y avait eu mort par suicide à Saint-Hugues et à Sainte-Rosalie, témoigne-t-il. D’ailleurs, l’enquête a permis d’apprendre que l’homme qui s’était suicidé à Saint-Hugues fumait trois paquets de cigarettes par jour ! » Ceci expliquerait l’étrange envie de nicotine de la nouvelle propriétaire…

Malgré les doutes qu’il entretient lui-même par rapport à sa théorie des âmes errantes, M. Natarelli Jr purifie toujours les lieux en demandant aux esprits d’aller vers la lumière. « Dans 99 % des cas, ça fonctionne, dit-il, parfois après une purification, parfois après plusieurs. »

Témoin de manifestations paranormales ?

M. Natarelli Jr conseille fortement à quiconque de ne pas courir après le paranormal… Si on croit toutefois en être victime, mieux vaut consulter un spécialiste, car « trop souvent, les gens se taisent par peur de passer pour des fous », souligne-t-il. Mais si c’était en se taisant qu’on risquait de le devenir ?

Photo : Nelson Dion

 

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire