• Politique

Le projet de conversion de la bibliothèque T.-A.-St-Germain va bon train

Alexandre D'Astous

Dévoilé en grande pompe tout juste avant les élections par l’ancien conseil municipal dirigé par Claude Corbeil, le projet de transformation du site de l’actuelle bibliothèque T.-A.-St-Germain en 79 logements abordables est toujours sur les rails selon le nouveau maire, André Beauregard.

« C’est un projet qui me tient à cœur. J’étais d’ailleurs présent lors du dévoilement effectué par la Ville de Saint-Hyacinthe et Habitations Maska, le 28 septembre dernier. Le dossier du logement abordable et du logement social a toujours été important pour moi. J’ai été conseiller municipal pendant 12 ans et j’ai appuyé tous les projets de logements sociaux qu’on a faits au cours des dernières années. Des projets ont été réalisés, d’autres sont en cours de réalisation et d’autres sont à venir », assure le maire Beauregard, qui parle du projet Morison de 24 logements pour aînés, du projet Papineau 25 logements pour familles et aînés qui a coûté 1,4 M$, du projet Le Concorde de 52 logements pour 2,7 M$, du projet du 1400 Saint-Antoine en cours de réalisation avec les Habitations Maska et du projet Girouard Ouest de 21 logements pour personnes seules et dont l’entrée est prévue à l’automne 2022.

Plusieurs types de logements

Le projet de transformation du site de l’actuelle bibliothèque T.-A.-St-Germain prévoit des logements dédiés aux familles comprenant trois à cinq chambres à coucher et des logements pour personnes seules, de même que pour étudiants/étudiantes, dans une construction de six étages. « C’est un projet qui vise les familles. C’est quelque chose qui est manquant, à Saint-Hyacinthe. Il y a un plan pour requalifier d’autres bâtisses dans le même secteur, mais il n’y a rien d’arrêté encore », précise le maire.

L’esquisse du projet de 79 unités d’habitations. (Photo courtoisie Ville de Saint-Hyacinthe)

« C’est un projet qui devrait se réaliser en 2023 ou 2024, à mon avis, puisque le déménagement de la bibliothèque T.-A.-St-Germain est prévu pour l’automne 2022. C’est l’organisme Habitations Maska, qui travaille sur le dossier, qui répondra aux besoins des familles du secteur, en plus d’offrir une possibilité de relogement aux personnes touchées par le chantier de réaménagement de la promenade Gérard-Côté », ajoute M. Beauregard.

Demande de financement déposée

Le directeur général d’Habitations Maska, Jean-Claude Ladouceur, indique que l’organisme a déposé, il y a quelques semaines, des demandes d’aide financière aux différents paliers de gouvernement afin d’obtenir les fonds pour concrétiser le projet. « Le projet T.-A.-St-Germain est une réponse à l’appel des gouvernements du Québec et du Canada qui réclament un engagement et des propositions concrètes de la part du milieu. Je souhaite maintenant que nos demandes soient rapidement considérées et que le financement octroyé soit à la hauteur de nos ambitions », déclare David Bousquet, président et cofondateur de l’organisme.

Photo : Nelson Dion

Habitations Maska est un organisme à but non lucratif ayant pour mission d’offrir, de développer et d’administrer des logements à loyer modique et des logements abordables dédiés spécifiquement aux personnes et aux familles à faible revenu et aux personnes ayant des besoins particuliers en habitation. Il administre un parc immobilier de 12 immeubles pour un total de 68 unités de logements sociaux et abordables.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire