• Loisir

DIX CHANDELLES POUR LES PAPILLES

Paul-Henri Frenière

Pas de grands changements, mais une version améliorée nous réserve la 10e édition du Rendez-vous des papilles : davantage d’heures d’ouverture et une programmation culturelle plus présente, entre autres choses. C’est ce qu’ont annoncé les responsables de l’événement, mercredi dernier, aux abords du marché public de Saint-Hyacinthe.

 Le rendez-vous épicurien a été fixé le vendredi 20 septembre, dès midi, et durera trois jours d’affilée, soit le samedi 21 et le dimanche 22. À noter que cette année, les activités se dérouleront jusqu’à 20 heures.

Au menu, pas moins de 100 exposants (une première) provenant des quatre coins du Québec. Des produits spécialisés allant de la boulangerie à la charcuterie et, bien sûr, une variété d’alcools fins pour s’exciter la papille.

Parlant d’alcool, la SAQ ouvrira un bistro proposant des accords avec des produits du terroir québécois. Pour les intéressés, il sera situé au parc Casimir-Dessaulles. À noter que l’entrée sur le site est gratuite, mais il faudra acheter des coupons pour consommer les produits offerts par les exposants.

Les démonstrations culinaires seront de retour, près du marché, avec une vingtaine de chefs ou de gastronomes ayant chacun leur spécialité. Les meilleurs cuistots des restaurants maskoutains viendront démontrer leur savoir-faire.

Le parc Casimir-Dessaulles

Les kiosques des exposants seront situés en majorité autour du marché public, comme à l’habitude, mais le parc Casimir-Dessaulles deviendra un site quasi aussi important. Parions qu’on y verra souvent le logo des caisses Desjardins puisque l’institution financière s’implique à fond cette année.

L’Espace famille Desjardins accueillera les enfants pour les divertir de diverses façons pendant que les parents dégusteront. En plus, l’estrade du parc deviendra la Scène Desjardins où plusieurs artistes défileront.

Parmi eux, notons la présence de Mario Saint-Amand (le Gerry Boulet du film) qui se produira le samedi 21 septembre à 18 heures 30. Évidemment, les tounes de Gerry seront au menu.

On peut consulter la programmation complète à l’adresse suivante :
http://www.rendezvousdespapilles.qc.ca/

Un contexte un peu particulier

Le dévoilement de la nouvelle programmation du Rendez-vous des papilles s’est fait dans un contexte un peu particulier.

D’abord la porte-parole de l’événement, Marie-Soleil Michon, était absente. Cependant, on peut facilement la comprendre puisque, parmi toutes ses activités professionnelles, elle doit préparer la diffusion prochaine de l’émission C’est juste de la TV sur ARTV.

La populaire animatrice, qui est native de La Présentation, a toutefois saisi plusieurs occasions de parler du R-V des papilles lors de ses présences à la radio ou à la télévision : ce qui n’est pas à dédaigner. On la voit également dans une vidéo sur Youtube et elle en parle aussi sur sa page Facebook.

Par ailleurs, un autre élément a créé un certain embarras. L’actuelle directrice, Caroline Poussart, avait déjà annoncé qu’elle quittait son poste. À la surprise d’un peu tout le monde, le président du conseil d’administration, Claude Marchesseault, a présenté Marie-Claude Lapointe comme la nouvelle « coordonnatrice » de l’événement, et non pas directrice.

Marie-Claude Lapointe est une employée cadre de la Ville au Service des loisirs. Ce qui a fait dire à une personne proche de l’organisation que la Ville avait, en quelque sorte, mis « sous tutelle » l’organisme qui administre l’événement.

Veux-t-on laisser au prochain conseil municipal et à son nouveau maire le soin de décider quel sera l’avenir du Rendez-vous des papilles? Chose certaine, dans un tel contexte, l’événement se trouve à la croisée des chemins.

Écrire un commentaire >

Ajouter un commentaire